ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Les atouts du secteur de l’automobile luxembourgeois présentés à Shanghaï



pierregramegnapetit.jpg

Discours de Pierre Gramegna, directeur de la Chambre de Commerce. (Photo: Chambre de Commerce)

Dans le cadre de la Semaine commerciale luxembourgeoise à l’Expo 2010 de Shanghaï, la Chambre de Commerce en collaboration avec le ministère de l’Economie et du Commerce extérieur, organise une série de manifestations de promotion commerciale du 7 au 15 octobre 2010, afin de présenter aux entrepreneurs et investisseurs chinois les opportunités de différents secteurs clés de l’économie luxembourgeoise.

La matinée du 12 octobre était dédiée au secteur de l’automobile. Le secteur d’activité de l’automobile a rassemblé quelque 150 sociétés, dont les deux tiers étaient chinoises. Tous les participants ont suivi avec intérêt le déroulement de la conférence de ce matin à Shanghaï. En 2010, la Chine est devenue le plus gros producteur mondial d’automobiles et Shanghaï est le premier site de production en Chine.

C’est en présence du ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, Jeannot Krecké, que Monsieur Pierre Gramegna, directeur de la Chambre de Commerce a prononcé le mot d’introduction et ouvert la journée dédiée au secteur de l’automobile. Monsieur Gramegna a tout d’abord rappelé le succès du pavillon du Luxembourg, avec plus de six millions de visiteurs. Le pavillon luxembourgeois contribue ainsi à l’image de marque et à la promotion du Luxembourg dans le monde en général et en Chine en particulier.

Le ministre Jeannot Krecké a ensuite  évoqué les travaux du «Luxembourg Board of Economic Development - Trade and Investment Office à Shanghai» ayant pour mission d'assister les entreprises luxembourgeoises dans leurs démarches sur le marché chinois et de prospecter des entreprises chinoises désireuses de s'implanter au Luxembourg. Le choix de Shanghai reflète le rôle éminent que joue cette ville sur l'échiquier économique chinois. Le ministre s’est dit également impressionné par la croissance de la Chine. Il a rappelé combien le Luxembourg avait été sévèrement touché par la crise après la faillite de Lehman Brothers outre Atlantique en septembre 2008. A l’instar des autres pays, le gouvernement luxembourgeois a adopté une série de mesures pour soutenir et diversifier son économie. Le secteur automobile, largement touché par la crise, a bénéficié de ces mesures. Au Luxembourg, le secteur de l’automobile emploie environ 9.000 salariés dans une trentaine d’entreprises dont environ 2.000 sont actives dans la R&D. Le ministre a rappelé les avantages du Grand-Duché qui lui permettent de devenir un véritable laboratoire en matière de développement de nouvelles générations de véhicules: un environnement multiculturel, des infrastructures technologiquement avancées, des politiques d’investissements importants en R&D couplées à des politiques incitatives pour la promotion de solutions d’investissements innovantes dans la protection de la propriété intellectuelle, etc. Au vu de ses atouts, le Luxembourg incite les entreprises du secteur automobile à se concentrer sur ce qu’elles savent faire le mieux: le développement de produits à haute valeur ajoutée comme le développement de nouveaux matériaux au travers de plateformes technologiques avancées.

Monsieur Paul Schockmel, Président de l’ILEA, l’Association luxembourgeoises des Equimentiers de l’Automobile a ensuite présenté les sociétés luxembourgeoises participantes. 

Ensuite, le Prof. Zhao Hang, Président de la China Automotive Technology & Research Center (CATARC) a rappelé l’accord de coopération signé en décembre 2009 entre Tianjin Auto Testing Center et Luxcontrol. Sur base de cet accord, les deux parties s’engagent à coopérer en matière d’homologation des produits automobiles chinois exportés vers l’Union européenne. 

Un deuxième témoignage, donné par Monsieur Ye Yongming, Vice-Président de la Shanghai Automotive Industry Corporation (SAIC),  a expliqué les raisons qui ont amené sa société à sélectionner le Luxembourg pour s’établir en Europe: la compétence, un environnement favorable et les nombreux avantages géographiques offerts par le Luxembourg.  En 2008, Shanghai Automotive Industry Corporation (SAIC), China First Automobile Works Group Corporation (FAW Group) et Dongfeng Motor Corporation ont vendu un total de 4,57 millions d’automobiles, selon la China Association of Automobile Manufacturers (CAAM).

En guise de conclusion, Monsieur Gramegna a chaleureusement remercié les orateurs pour leurs interventions et  invité  tous les participants qui ont demandé des entretiens bilatéraux à se retrouver sur le pavillon luxembourgeois. Il a par ailleurs résumé cette matinée en trois mots: « Safe, green and connected » qui définit, selon lui, à merveille le Luxembourg. Cette matinée thématique a été clôturée par une réception de networking avec les participants sur le pavillon luxembourgeois, permettant ainsi des contacts plus ciblés entre entrepreneurs luxembourgeois et chinois.