ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Le groupe Enovos tire le bilan



 (Photo: Enovos)

(Photo: Enovos)

Après 2010, l’année qui représente le premier exercice entier du groupe, 2011 s’est caractérisée par l’intégration réussie de ses principales acquisitions et un développement positif de la performance du groupe conformément à son objectif de rentabilité et de développement durable. La conjonction de l’augmentation du périmètre ainsi que de la croissance interne sur les marchés français et belge a permis de générer des ventes consolidées de 2.485,5 millions EUR en 2011, soit une augmentation de 62% par rapport à 2010, surtout dans le domaine de l’électricité.

Malgré un contexte de forte concurrence sur le marché du gaz naturel, marqué par une forte volatilité et des marges réduites, le résultat avant impôts, intérêts et amortissements (EBITDA) a augmenté de 22%. Le bénéfice net de l’exercice a dépassé celui de l’exercice précédent et s’élève à 118,4 millions EUR, soit une augmentation de près de 5% par rapport à 2010, dont intérêts minoritaires 18,3 millions EUR.

Renforcement du bilan consolidé

Comme en 2010, les capitaux propres du groupe ont continué d’augmenter, s’élevant à 1.105,7 millions EUR au 31 décembre 2011 (2010: 745,6 millions EUR), soit 54% du bilan total (48% en 2010), à la suite de l’intégration de Leo S.A. et des activités réseau de la Ville de Luxembourg financée par les fonds propres. Les immobilisations (y compris les actifs corporels, incorporels et financiers) ont augmenté pour atteindre 1,339.3 millions EUR (2010: 955,5 millions EUR), résultant suite au changement de périmètre ainsi qu’au maintien des investissements dans les réseaux existants et dans la production d’électricité.

La structure solide du bilan permettra au groupe de poursuivre sa croissance conformément à sa stratégie visant à investir dans l’approvisionnement en gaz naturel et dans la production d’électricité à partir de sources d’énergie conventionnelles et renouvelables.

2. Les principaux faits et chiffres d’Enovos Luxembourg

Activité commerciale

L’année 2011 a permis à Enovos de consolider et d’élargir sa position d’acteur énergétique le plus dynamique au Grand-Duché de Luxembourg et dans les régions limitrophes allemande, française et belge. Pendant le dernier exercice, Enovos Luxembourg a largement atteint ses objectifs et a finalisé ses dernières acquisitions, notamment l’intégration de Luxgaz Distribution S.A. et d’Enovos Energie Deutschland GmbH ainsi que la consolidation de la reprise de Leo S.A.

Dans un marché libéralisé très concurrentiel avec des prix et des tarifs volatils, la société a ainsi élargi son portefeuille de clients résidentiels, professionnels et industriels. Au niveau du groupe, la vente d’électricité, en chiffres absolus, a doublé et la vente de gaz naturel, est restée quasiment stable.

Au Grand-Duché, pour tous les clients du groupe, l’énergie verte est devenue une réalité. En effet, depuis le 1er octobre 2011 Enovos approvisionne sans surcoût tous ses clients à tarif standard, particuliers et professionnels (administrations et PME), en énergie verte «naturstroum».

En copropriété avec un nombre croissant de communes, Enovos installe et gère des installations photovoltaïques, sources d’énergies non polluantes.

Les valeurs écologiques d'Enovos en font également un acteur incontournable en matière de mobilité durable. Après avoir équipé sa flotte automobile de véhicules électriques et installé sur ses propres sites des infrastructures de recharge, Enovos a mis en place plusieurs stations publiques de recharge, notamment dans quelques communes et centres commerciaux. Avec son électricité à base de sources renouvelables «mobistroum», Enovos contribue à diminuer les émissions de gaz CO2 dues au trafic routier. De même, Enovos soutient le développement des voitures au gaz naturel en continuant d'investir dans l'infrastructure des stations-services.

Enovos a créé le nouveau département Energy & Customer Services fin 2010 pour mieux accompagner ses clients dans le contrôle de leur consommation énergétique (via une nouvelle gamme d’audits énergétiques) et dans la réduction de leur empreinte carbone. Ce département conçoit, développe et distribue des services énergétiques et des nouveaux produits à ses clients B2B (PME, industriels, municipalités) au Luxembourg, en France et en Belgique. En 2012, Enovos continue de mettre de nouveaux produits sur le marché, avec entre autres le lancement d’une gamme de produits spécialement conçus pour répondre aux besoins des municipalités locales.

Sur le territoire allemand, par l’intermédiaire de ses filiales Enovos Deutschland AG et Enovos Energie Deutschland GmbH, Enovos a substantiellement augmenté ses ventes, notamment en fourniture d’électricité. La qualité de ses services, son sens prononcé de l’innovation et la fiabilité de ses approvisionnements, ont valu à Enovos Energie Deutschland GmbH une récompense prestigieuse avec la remise du prix «Daimler Supplier Award 2011», en tant que fournisseur en électricité de tous les sites allemands de Mercedes-Benz.

En France, la vente de gaz naturel a continué à augmenter, tandis que depuis janvier 2011 les premiers clients français sont approvisionnés en électricité. L’année dernière a connu également une percée sur le marché belge, marché prometteur tant pour l’électricité que pour le gaz naturel.

Evolution des ventes d’électricité et de gaz naturel du Groupe Enovos

En 2011, les ventes totales d’électricité du Groupe Enovos ont atteint 13,8 TWh, ce qui correspond à une hausse de 219% par rapport à 2010. Les ventes d’électricité étant restées stables au Luxembourg, cette augmentation est due grâce aux ventes réalisées en Allemagne et en France.

En 2011, les ventes totales de gaz naturel du Groupe Enovos se sont élevées à 34,1 TWh, ce qui correspond à une diminution de 9% par rapport à 2010.

Alors que les ventes de gaz naturel connaissent une légère baisse en Allemagne, elles sont restées stables au Luxembourg. En France, grâce à l’acquisition de nouveaux clients, les ventes ont augmenté.

Résultats financiers d’Enovos Luxembourg S.A.

Le résultat de l’exercice a baissé pour s’établir à 56,8 millions EUR, contre 68,0 millions EUR en 2010, en raison des conditions de marché difficiles, notamment dans le secteur du gaz frappé par une forte volatilité et des marges réduites.

Au 31 décembre 2011, les capitaux propres de la société totalisaient 414,5 millions EUR (2010: 240,2 millions EUR) à la suite de l’acquisition de Leo S.A. financée par fonds propres. L’actif immobilisé (y compris les immobilisations incorporelles, corporelles et financières) a augmenté pour totaliser 521,2 millions EUR (2010: 310,6 millions EUR), principalement par suite de l’acquisition de Leo S.A. et des investissements continus dans la production d’électricité en amont.

Optimisation de la chaîne de valeurs

Pour trouver un juste équilibre entre expansion économique, respect de l’environnement et satisfaction des clients, Enovos Luxembourg mise sur l'extension de ses domaines d'intervention. Pour l’électricité, un mix énergétique équilibré composé de différentes sources d’énergie garantit au consommateur flexibilité et sécurité d’approvisionnement. Une offre variée caractérise également l’approvisionnement en gaz naturel qui est assuré par des contrats à moyen et à long terme, complétés par des achats sur le marché spot.

Pour être moins dépendant des fournisseurs à la base, pouvoir optimiser la chaîne de valeurs et proposer des offres sur mesure, Enovos Luxembourg renforce ses activités en amont. Ces activités à la source concernent la production d’électricité ainsi que la participation dans des gisements de gaz naturel.

Différents projets de participation à des centrales CCGT sont à l’étude et une décision d’investissement devrait être prise dans les prochains mois.

Energies renouvelables

Suivant sa stratégie d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables (énergie photovoltaïque, énergie éolienne, biogaz) Enovos Luxembourg a réalisé et continue à réaliser des investissements importants au Luxembourg, dans la Grande-Région et au-delà, dans différents pays de l’Union Européenne. Le choix géographique des investissements est influencé par l’attractivité des FIT (Feed-in tariff- tarif de rachat en kWh excédentaire) ainsi que par la disponibilité et la qualité des sources d’énergie renouvelables dans les régions concernées.

En 2011, outre ses participations existantes dans des centrales de production sur base d’énergies renouvelables, les projets suivants ont été réalisés:

En mai, la centrale de biogaz de Merzig (Allemagne), la première et plus grande centrale de la région, a démarré ses activités. Elle traite le biogaz jusqu’à obtenir une qualité de gaz naturel et l’injecte dans le réseau local de gaz naturel. Après un démarrage et une phase de test rapides et sans heurts, la centrale fonctionne à la cadence normale depuis juillet 2011.

En août, Enovos Luxembourg a signé le contrat d’acquisition d’une participation de 24,9 % dans une installation de biogaz à Tongeren, au nord de Liège (Flandres, Belgique). L’installation est dotée d’une capacité totale de 2,8 MW extensible à 5,6 MW. Le biogaz produit est transformé en électricité pour ensuite alimenter directement le réseau et approvisionner environ 5000 ménages. Les travaux de construction de la centrale ont commencé fin de l’été 2011 et sa mise en service est prévue pour mai 2012.

En novembre, Enovos Luxembourg a acquis 100 % des actions du parc éolien Souilly situé près de la ville de Verdun (France). Les travaux de construction commenceront en janvier 2012 et seront finalisés d’ici septembre 2012. Ses 5 turbines, d’une capacité nominale de 2 MW chacune, produiront une quantité d’électricité estimée à 22,6 GWh. Cette installation fournira de l’énergie verte à environ 5000 ménages.

En 2011, la production totale d’énergie renouvelable s’est élevée à 240 GWh, contre 157 GWh en 2010. La puissance installée nette des centrales fonctionnant à base d’énergies renouvelables a augmenté de 92 MW à 172 MW.

La société Soler, détenue à raison de 50% par Enovos et SEO, qui gérait jusqu'à présent l'exploitation des centrales hydroélectriques d’Esch-sur-Sûre, Rosport et Ettelbruck, regroupera désormais également toutes les participations dans le domaine de l'éolien au Luxembourg. Soler sera ainsi la plateforme de croissance commune pour les énergies renouvelables au Luxembourg et dans la Grande Région.

Fondation Enovos

Sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, Enovos continue à prouver sa responsabilité sociale en développant des sources d’énergies renouvelables avec sa propre fondation. Afin de valoriser les études et la carrière professionnelle des ingénieurs, la Fondation Enovos a créé un prix d’excellence en partenariat avec l’ALI (Association Luxembourgeoise des Ingénieurs) et l’ANEIL (Association Nationale des Étudiants Ingénieurs Luxembourgeois). Ce «Prix d’excellence de la Fondation Enovos» récompense les meilleurs travaux de Master de jeunes ingénieurs. En outre, la Fondation Enovos soutient des projets sociaux à vocation humaine.

3. Les principaux faits et chiffres de Creos Luxembourg

Poursuite de la stratégie de croissance et d’expansion du groupe

Dans un environnement économique difficile, le Groupe Enovos, chapeauté par la holding Enovos International S.A., a réussi à poursuivre en 2011 sa stratégie de croissance et d’expansion. La force du groupe réside dans sa maîtrise de l’ensemble des produits et services liés à la chaîne de valeur de l’électricité et du gaz naturel, y compris le transport et la distribution assurés par les gestionnaires des réseaux Creos Luxembourg S.A. avec sa filiale Creos Deutschland GmbH.

Intégration des réseaux de la Ville de Luxembourg

L’année écoulée a été placée sous le signe de l’intégration des réseaux d’électricité et de gaz naturel de la Ville de Luxembourg dans les structures de Creos Luxembourg. La mise en commun des ressources permet d’optimiser la planification et la gestion des réseaux dans l’intérêt de tous les clients. Les synergies qui en découlent contribueront à garantir la qualité des prestations dans le cadre de l’accomplissement de la mission de service public assurée par Creos.

Avenir et développements en cours

• Priorité absolue : la sécurité d’approvisionnement

Assurer le bien-être de la population et la compétitivité des entreprises grâce à un approvisionnement énergétique garanti est l’objectif principal du Groupe Enovos et de Creos en particulier. Grâce à l’expérience de nos équipes, tant Creos Luxembourg que sa filiale Creos Deutschland ont su garantir une grande fiabilité et sécurité d’approvisionnement tout au long de l’année. Mais Creos planifie aujourd’hui aussi les infrastructures énergétiques des prochaines décennies.

• Renforcer les infrastructures de transport et de distribution

Tous les scénarios montrent que l’électricité sera amenée à jouer un rôle croissant à l’avenir et devra contribuer à la décarbonisation des transports et du chauffage urbain. Ceci aura des répercussions sur les infrastructures requises pour cette transition.
Pour satisfaire une demande en hausse sur tout le territoire du Grand-Duché et adapter les réseaux aux besoins futurs, les interconnexions avec les pays voisins, aussi bien pour le gaz naturel que pour l’énergie électrique, vont être renforcées en étapes. Les analyses préliminaires et les négociations avec l’Allemagne, la France et la Belgique progressent et devraient aboutir à des projets concrets dans un futur proche.

• Nouveau défi: le transport de l’énergie verte

La majeure partie des technologies d’approvisionnement énergétique en 2050 proviendra des énergies renouvelables : solaire, éolien, hydraulique et biomasse. D’une manière globale, le succès des énergies renouvelables et leur part croissante dans les réseaux d’électricité entraînent des acheminements plus longs et techniquement plus compliqués. Les endroits de production et les endroits de consommation sont souvent très éloignés et éparpillés partout en Europe, de la Mer du Nord jusqu’à la Méditerranée. Pour maîtriser ces flux plus intenses et imprévisibles, les réseaux de transport européens doivent être renforcés en vue d’assurer la transition vers un parc de production basé sur une forte proportion d’énergies renouvelables, caractérisées par une disponibilité intermittente.

• Une nouvelle génération de réseaux et de compteurs

Dans le même contexte de maîtrise des flux, et pour encourager par ailleurs les clients à consommer moins et de manière plus écologique, les compteurs traditionnels seront remplacés dans les années à venir par des «smart meters», des compteurs «intelligents» dotés d’une communication interactive facilitant le suivi de la consommation d’électricité et permettant d’alléger la facture. Ils permettront aussi la lecture à distance et une meilleure maîtrise des charges du réseau. Avec un réseau intelligent, il sera aussi possible de gérer les variations de production d’énergie éolienne et solaire.
Un aspect important réside dans un besoin croissant de technologies de l’information et de communication (TIC) dans les secteurs de l’énergie. Ceci doit en outre s’accompagner d’un important effort de normalisation et de développement des TIC en Europe.
En 2012, Creos continuera des essais de technologies différentes, pour faire son choix en 2013 et procéder aux premiers remplacements à partir de 2014.

• Diversification des approvisionnements en gaz naturel

Le gaz naturel jouera aussi un rôle important dans la transition des systèmes énergétiques. Même si la demande de gaz va diminuer dans le secteur du chauffage grâce à une amélioration de l’isolation des bâtiments, elle restera élevée dans d’autres secteurs comme la production d’électricité suite au remplacement du charbon et l’abandon du nucléaire dans certains pays.
Au niveau de l’approvisionnement du Luxembourg en gaz naturel, les infrastructures seront modernisées et renforcées. En effet, l’objectif consiste à créer une capacité supplémentaire par un nouveau point d’interconnexion complémentaire aux points d’interconnexion existants à partir de l'Allemagne et de la Belgique.

• Les réseaux, une activité régulée

La régulation du secteur de l’énergie est devenue plus contraignante et la libéralisation des marchés a conduit à une réorganisation de nombreux processus afin de permettre un accès non discriminatoire aux réseaux. Pour Creos, cette situation conduit à des investissements techniques considérables ainsi qu’à la mise en oeuvre de schémas de tarification complexes et de tâches administratives étendues.
Par ailleurs, le régulateur a annoncé en 2011 l’introduction de nouveaux principes, basés sur une approche « incentive regulation », pour le calcul des péages d’accès aux réseaux à partir de 2013 ainsi qu’une adaptation des taux de rémunération des capitaux investis. De nouveaux règlements viennent d’être publiés en avril 2012.

• Une stratégie tournée vers l’avenir

En 2011 Creos Luxembourg représentait près de 650 employés, plus de 285.000 points de fourniture, plus de 9.000 km de lignes électriques et quelque 1.900 km de gazoducs. Vu l’importance de l’activité technique au sein de Creos, la part de femmes est relativement faible aujourd’hui, mais la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont renforcées au niveau du groupe.
Ces chiffres non négligeables sont le fruit d’une stratégie tournée vers l’avenir ainsi que d’une volonté de réussite de toutes les équipes du groupe. Offrir une sécurité d’approvisionnement à des prix raisonnables, tout en respectant l’environnement et les valeurs sociales, restera la première priorité de Creos.

4. Le financement des projets 2012
Afin de financer ses activités en amont (e.a. la participation à une centrale CCGT), ses projets dans le domaine des énergies renouvelables et du développement des réseaux électriques et de gaz naturel, Enovos International, la maison mère, a l’intention d’émettre un emprunt obligataire dans les semaines à venir et de placer ces obligations auprès du grand-public.