POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Le grand ténor José Carreras en vedette au "Classic Open Air"



Paperjam

Les préparations du "Classic Open Air" battent leur plein: le vendredi 29 juin à 21 heures, José Carreras chantera à Luxembourg-Kirchberg, accompagné par la soprano Isabel Rey et l'Orchestre Philharmonique de Luxembourg sous la direction de David Gimenez.

Cette soirée exceptionnelle se déroulera sur le parvis des "Foires Internationales", un terrain que l'organisateur "Luxevents" juge adapté à une manifestation d'une telle envergure. Facilement accessible par la route tout en étant située dans un cadre vert, dotée d'une excellente acoustique, la place offre des conditions optimales pour le déroulement de ce grand concert. Grâce au sol en dur, les spectateurs ne saliront pas leurs chaussures, même en cas d'éventuelles intempéries.

Les mélomanes sont assurés de vivre une soirée exceptionnelle: José Carreras vient de publier le programme qui sera ce jour-là le sien. Contrairement à son renommé collègue Luciano Pavarotti, qui a été fortement critiqué après sa "prestation" fournie il y a quelques années à Luxembourg, José Carreras se retrouvera lui-même sur scène pendant la plus grande partie du concert. Mais il est bien évident que même le meilleur du ténor du monde doit accorder quelques minutes de repos à sa voix après avoir chanté quelques airs.

C'est à l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg que reviendra le grand honneur d'ouvrir la soirée avec "Spartacus" de Khatchatourian, avant que José Carreras n'entre en scène avec "Era de Maggio" de Costa. Il poursuivra avec "Musica proibita" (Gastaldon) et "E la solita storia" de "L'Arlesiana" de Cilea. Dans cette première partie, Isabel Rey chantera "Quel guardo il cavaliere" du "Don Pasquale" de Donizetti et la "Chanson de Vilja" de la "Veuve Joyeuse" de Lehar. Après l'ouverture de "La Chauve-Souris" de Johann Strauss, Isabel Rey et José Carreras chanteront en duo l'air "Lippenschweigen" de la "Veuve Joyeuse" avant de se retirer pour l'entracte.

L'ambiance espagnole ne régnera non seulement sur le terrain du concert, mais également sur cette scène large de 20 mètres! C'est avec des airs comme "Vurria" (Rendine), "Guapparia" (Flavo), "Core n'grato" (Cardillo), "Alma de Dios. Canción Húngara" (Serrano), "Me llaman la Promorosa" du "Barbier de Séville" ou "La Boda de Luis Alonso. Intermedio" (Jiménez), joué par l'OPL, que José Carreras entend rendre hommage aux grands compositeurs et arrangeurs de son pays natal. Le duo bien connu "El Duo de l'Africa. Duo y Jota" de Caballero terminera la partie officielle du concert.

Pour les rappels sur scène, José Carreras a prévu des oeuvres de Verdi, Puccini, Johann Strauss et, bien sûr, "Granada"... Il s'agit donc d'un programme équilibré et populaire, mais néanmoins de grande classe et d'un niveau élevé. "Luxevents" a également publié le répertoire détaillé sur son site http://www.live.lu où l'on trouvera aussi des informations sur les autobus spéciaux qui circuleront ce jour-là.  

La vente à l'avance se fait toujours dans tous les bureaux de voyages de SALES-LENTZ (Luxembourg-Gare, Luxembourg-Ville, Esch-sur-Alzette, Dudelange, City Concorde, Mersch, Bascharage, Rédange/Attert, Ettelbrück, Huldange et Cora Messancy). 

D'autres points de prévente sont aménagés dans le « City Tourist Office » (place d'Armes), Stargate Utopolis (Kirchberg) et Sound (uniquement Esch et Dudelange).