POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Soupçon de détournement de fonds

Information judiciaire dans le cadre de l'affaire 1MDB



Paperjam

Le procureur d’État près le tribunal d’arrondissement de Luxembourg a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre inconnu(s) suite aux révélations sur les détournements allégués au préjudice du fonds souverain malaisien 1Malaysia Development Berhad (1MDB). La procédure pénale est menée pour blanchiment (article 506-1 du code pénal) de fonds susceptibles d’émaner du détournement de deniers publics (article 240 du code pénal).

L’instruction confiée à un juge d’instruction près le tribunal d’arrondissement de Luxembourg fait suite à des indices concrets concernant le détournement de fonds issus de sociétés détenues par l’État malaisien, par le biais de différentes sociétés off-shore disposant de comptes à Singapour, en Suisse et au Luxembourg. Les faits allégués concernent notamment des sommes payées lors de l’émission de deux emprunts obligataires en mai et octobre 2012. Ce volet de l’affaire 1MDB est aussi mentionné dans un communiqué de presse du ministère public de la Confédération suisse du 20 janvier 2016.

L’instruction vise notamment à retracer l’origine de quatre virements au cours de l’année 2012 et d’un virement en début de l’année 2013 pour un montant total de plusieurs centaines de millions de dollars, à destination d’une société off-shore disposant d’un compte auprès d’une banque de la Place.