ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Immobilier de bureau 2013: un bon cru



 (Photo: Property partners)

(Photo: Property partners)

L’année 2013 s’achève sur un très bon quatrième trimestre et 2014 débute dans un climat économique favorable. L’analyse des principaux indicateurs du marché de l’immobilier de bureau au Grand-Duché montre que le secteur continue de croître et que ses fondamentaux sont bons.

Les résultats engrangés au quatrième trimestre 2013 témoignent du dynamisme de l’activité. Avec 50 233 m² de bureau loués au cours des trois derniers mois de l’année, soit un tiers des opérations réalisées l’an dernier, le volume global des transactions s’élève à 151 874 m² pour 2013. Ce résultat est en progression de 5,6% par rapport à 2012. Il conforte les scores enregistrés les années précédentes.

Le nombre des transactions reste stable par rapport aux deux années précédentes. Le compteur affiche 245 opérations en 2013, contre 244 en 2012 et 242 en 2011. Ce niveau résulte ici encore des très bons résultats du quatrième trimestre durant lequel 78 locations ont été comptabilisées. Résultat : la taille moyenne des transactions s’inscrit en légère progression, à 620 m², après avoir enregistré un recul notable en 2012.

Le secteur financier continue de tirer le marché. Outre l’opération réalisée par le Parlement Européen avec 10 076 m² au Kirchberg dans le bâtiment IEK D, on compte parmi les plus importantes transactions, celle d’Intertrust avec 6 284 m² au Vertigo à la Cloche d’Or, la banque ING avec 5 808 m² au Drosbach à la Cloche d’Or également et l’Etat luxembourgeois à Hamm avec 5 700 m².

Le niveau des loyers prime atteint 540 euros par m² par an hors taxes au centre-ville de Luxembourg (CBD). La tendance haussière devrait se poursuivre en 2014, du fait en particulier de la rareté des produits en centre-ville. Au Kirchberg, le loyer prime s’établit à 396 euros. Il est de 312 euros à la Cloche d’Or et de 264 à 288 euros en périphérie. Il est important de souligner que le quartier de la Gare à dorénavant dépasser le quartier du kirchberg avec un loyer prime atteignant les 420 euros par m² par an hors taxes.

Conjoncture favorable en 2014

Ces bons résultats s’inscrivent dans un contexte économique favorable. La zone euro est sortie de la récession, même si des difficultés importantes demeurent, observe l’institut national de la statistique, Statec, dans ses récentes analyses. La conjoncture 2013 a été meilleure que prévue initialement au Grand-Duché. L’année qui s’ouvre devrait bénéficier de cette bonne conjoncture, si les risques internationaux toujours présents ne perturbent pas ce scénario. La bonne santé de l’économie luxembourgeoise vient d’être soulignée par l’agence de notation Fitch, qui maintient son triple A au Grand-Duché, soit la meilleure note.

Le dynamisme du marché de l’immobilier de bureau au Grand-Duché est le reflet de l’activité économique. Le parc a poursuivi sa croissance en 2013 au rythme de 2,2%, frôlant la barre des 3,5 millions de m² (3,48 millions de m² exactement). Au cours du quatrième trimestre de l’an dernier, 17 690 m² ont été livrés. En 10 ans, la progression dépasse les 50%. Ce score témoigne de l’attractivité du Luxembourg.

Les investissements réalisés en 2013 s’élèvent à 774 millions d’euros, soit le meilleur résultat depuis 10 ans, si l’on exclut les années 2006 et 2007. Depuis la crise de 2008, le marché s’est assaini et retrouve un bon tonus. Entre 2012 et 2013, les investissements ont ainsi progressé de 53%.

Pour 2014, une dizaine d’investissements majeurs sont engagés. Globalement 134 400 m² seront livrés. Ils concernent notamment le ventre ville, le Kirchberg, la Cloche d’Or et Belval. Ces projections sont encourageantes. Si la demande des investisseurs reste importante notamment pour les produits de centre-ville, le rythme de réalisation des projets doit rester maitrisé pour ne pas déstabiliser le marché.