POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Generalpart a multiplié sa valeur



Paperjam

Sa succession est assurée par Camille Fohl, membre du Comité de direction de la BGL en charge du métier Banque Commerciale et donc notamment des clientèles du réseau d'agences et du département Entreprises de la banque. Lancée par la Banque Générale du Luxembourg en 1989, la Sicav Generalpart était le premier fonds d'investissement spécialisé dans les actions cotées en Bourse de Luxembourg.

"Appuyé par les dispositions fiscales favorables de la loi dite 'Rau', Generalpart peut être considéré en quelque sorte comme le point de départ pour développer une certaine culture d'investissement boursière au Luxembourg, explique Jean Meyer. La Sicav a touché de nombreux investisseurs novices en matière boursière. Elle a ainsi augmenté la liquidité du marché boursier luxembourgeois et permis aux entreprises d'avoir un accès plus aisé à de nouveaux capitaux. En premier lieu, Generalpart était et reste un produit d'excellence pour l'investisseur qui désire participer au dynamisme de l'économie luxembourgeoise".

Depuis le lancement de Generalpart, la valeur nette d'inventaire (VNI) s'est presque multipliée par cinq. L'investisseur ayant investi en 1989 100 000 francs en actions de capitalisation se retrouve aujourd'hui avec un patrimoine de 497 000 francs et ceci sans tenir compte de l'avantage fiscal octroyé par la "loi Rau".

Cette performance est largement supérieure à celle des principaux indices boursiers locaux ou régionaux, et ceci sans prise de risque injustifiée.

Pour 2000, pourtant une année boursière difficile, Generalpart affiche une croissance de 9,53% alors que le LuxX, l'indice de référence de la Bourse de Luxembourg est en baisse de 0,7% sur la même période (*). Generalpart se classe ainsi en tant que meilleur fonds "loi Rau" de l'année.

Le très faible niveau de volatilité ainsi que la forte décorrélation de Generalpart avec la plupart des indices boursiers internationaux en font un très bon complément dans une stratégie de construction de portefeuille diversifié.

Les avantages de Generalpart ne se limitent donc clairement pas au seul avantage fiscal. Generalpart compte au 2 janvier 2001 des actifs nets de quelque 9 milliards de francs. Investissant 75 à 80% de ses actifs en actions luxembourgeoises, Generalpart privilégie les titres avec une grande visibilité et consistance dans les projections des bénéfices futurs. Parmi ses principales participations se trouvent donc Arbed, SES-Astra ou encore RTL Group, mais aussi Cegedel, KBL, Luxempart et BGL Investment Partners. Le solde du portefeuille est géré activement, notamment à travers des fonds d'investissement. Cette politique permet une très large diversification des risques. Les perspectives pour 2001 s'annoncent encourageantes.

"Les allégements fiscaux pour les personnes physiques et, en 2002, les sociétés constituent certainement une bonne nouvelle dans l'appréciation de l'intérêt des investisseurs pour les titres cotés à la Bourse de Luxembourg, estime Camille Fohl. Une stabilisation mondiale des cours des valeurs technologiques influencera par ailleurs positivement des valeurs comme SES-Astra et RTL Group. Nous avons donc toutes les raisons de rester optimistes."

Les prospectus et rapports de gestion de la Sicav Generalpart sont disponibles dans toutes les agences de la Banque Générale du Luxembourg. 1 Article 129c de la loi sur l'impôt sur le Revenu

(*)Evolution de la VNI entre le 30.12.99 et le 29.12.00. Les performances passées ne constituent pas de garantie pour les performances futures