COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Ernst & Young Luxembourg recrute 150 nouveaux collaborateurs



kinsch_aifm.jpg.crop_display.jpg

Alain Kinsch, Country Managing Partner d’Ernst & Young, Luxembourg (Photo : archives paperJam)

Dans le cadre de son soutien aux marchés et économies locales et de sa détermination à accroître sans relâche l’attractivité du Luxembourg, Ernst & Young annonce l’intégration de 150 nouveaux collaborateurs, qui ont rejoint son cabinet luxembourgeois le 3 septembre 2012.

« Je suis très fier que nous puissions offrir à nouveau à 150 jeunes professionnels de talent une carrière prometteuse dans un contexte économique très difficile marqué par une croissance faible dans la zone euro et surtout un niveau d’incertitude élevé. Si notre cabinet affichait en septembre l’année dernière un record historique de recrutement de 160 professionnels, nous avons maintenu cette année encore un niveau très élevé, le deuxième plus important de l’histoire de notre cabinet luxembourgeois. Ceci représente un investissement dans le futur pour notre société, mais reflète également notre confiance dans les opportunités de croissance continue de l’économie luxembourgeoise. Nous pensons qu’il existe de multiples opportunités dans les secteurs financiers et non-financiers, notamment pour les entreprises qui font preuve d’innovation et d’esprit d’entreprise, et sommes déterminés à réaliser les investissements nécessaires pour saisir ces opportunités. Les 150 nouveaux professionnels qui ont choisis de nous rejoindre et provenant de 16 pays différents vont ainsi contribuer à enrichir la diversité de notre bureau, qui compte désormais plus de 1000 collaborateurs de près de 50 nationalités. Je souhaite également souligner que nous avons encore cette année recruté des professionnels qui ont suivi leur cursus de formation en Chine, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est, car nous sommes intimement convaincus que la croissance future des produits et services luxembourgeois émanera de plus en plus de ces économies. Ainsi nous devons être prêts à servir ces clients depuis le Luxembourg, en mettant à leur disposition des professionnels qui comprennent leurs besoins, leurs préférences et leur culture. L’intégration de collaborateurs de différents pays témoigne également de notre engagement à favoriser une culture de professionnels leaders, aux profils variés et pointus, formés dans les meilleurs écoles et universités du monde entier », affirme Alain Kinsch, Country Managing Partner d’Ernst & Young, Luxembourg.

« Nous sommes conscients que les entreprises, quelles qu’elles soient, où qu’elles soient, doivent repenser en permanence leur façon de travailler si elles veulent améliorer leur performance. C’est également pour cette raison que nous veillons à maintenir la diversité de nos talents, en recherchant des collaborateurs capables de conjuguer réalisme et innovation. Le cabinet Ernst & Young Luxembourg appartient au réseau EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique) comptant à ce jour plus de 73000 personnes réparties dans 93 pays, qui échangent quotidiennement leur savoir et expérience. Appartenir au réseau le plus intégré dans notre profession signifie que nous avons réussi à former des équipes multiculturelles, qui s’engagent à penser et à agir à l’international, et qui travaillent de manière transverse sur les différents secteurs de l’industrie et des services et au-delà des frontières géographiques », ajoute Olivier Lemaire, People Partner chez Ernst & Young, Luxembourg.

« Par ailleurs, chaque collaborateur qui nous rejoint bénéficie d’une perspective de mobilité internationale unique. Assignés à des missions internationales pour certains, ou détachés auprès d’autres bureaux pour d’autres, nos gens agissent comme ambassadeurs du Luxembourg. A terme, ils réintègrent notre pays avec les compétences et le savoir acquis dans d’autres pays. Ceci constitue une réelle valeur ajoutée pour nos collaborateurs, nos clients et les marchés et économies dans lesquels nous travaillons. De même, nous avons pour engagement de préserver notre position de « société la plus luxembourgeoise avec l’intégration européenne et mondiale la plus forte», conclut Alain Kinsch.