POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

De nouvelles solutions pour le recrutement de cadres



Paperjam

Futurestep est né d'une alliance stratégique entre Korn/Ferry International, le plus grand chasseur de têtes au monde, et le journal de référence américain The Wall Street Journal. Futurestep est le premier service de recherche de cadres qui, en recourant à une méthode d'évaluation sur internet, encourage les candidats potentiels à s'enregistrer dans sa base de données avec pour objectif la gestion de leur carrière. Le succès rencontré aux Etats-Unis mais aussi en Europe a été fulgurant. La base de données de Futurestep compte déjà plus de 850.000 candidats, dont 160.000 en Europe.

En effet, grâce à une méthode d'évaluation de profil en ligne particulièrement sophistiquée, Futurestep crée une interface performante à la fois pour le candidat, qui peut s'en servir comme outil de gestion de carrière, et pour l'entreprise qui peut bénéficier, avec l'assistance d'un conseiller Futurestep, d'un vivier international de talents aux compétences parfaitement identifiées.

La société recourt à une méthode d'évaluation exclusive qui met en correspondance, d'une part, la culture de l'entreprise et, d'autre part, la personnalité et la motivation du candidat. Avec 600 professionnels du recrutement dans 22 pays, Futurestep vise à réduire considérablement les délais d'identification des candidats et permet de retenir celui qui répond au mieux aux besoins de l'entreprise et à sa philosophie. La plupart des pays européens possèdent leur site Futurestep sur lequel les candidats peuvent s'enregistrer. A Luxembourg, les candidats peuvent effectuer leur évaluation en ligne sur http://www.futurestep.lu.

A partir de l'été prochain, ils pourront le faire dans la langue de leur choix (français, allemand, anglais).

Cibler les besoins spécifiques du marché luxembourgeois

A Luxembourg, les consultants de Futurestep sont des spécialistes de l'approche directe et ont acquis, en 15 ans d'existence du cabinet, une expérience pointue du marché et une excellente connaissance des problématiques auxquelles les entreprises sont confrontées.

L'équipe réalise le volume d'affaires le plus important de la place. Lors de sa présentation, Monsieur Ole Roed a plus particulièrement abordé la question des problèmes de recrutement sous l'angle luxembourgeois. Il a démontré que Futurestep est un outil pouvant répondre de manière extrêmement ciblée aux problèmes plus spécifiquement rencontrés par les entreprises et banques luxembourgeoises.

Avec la pénurie de profils sur le marché et l'assèchement de la main d'oeuvre frontalière, Futurestep peut apporter une réponse performante et rapide. Monsieur Roed a également analysé les forces et faiblesses du Luxembourg pour attirer les meilleurs candidats au niveau international. Il a par exemple insisté sur l'importance d'abolir le régime fiscal qui impose les couples mariés sur le cumul des salaires. Ou encore sur la difficulté d'obtenir un permis de travail pour les non-ressortissants de l'EEE.

Développer services et alliances

Bert Cohen, managing director de Futurestep Benelux et également en charge des alliances stratégiques, reprises et fusions au niveau européen a présenté la démarche du groupe dans ce domaine. Futurestep développe constamment sa gamme de services afin de créer de nouvelles solutions de recrutement adaptées à chaque besoin spécifique.

Voilà pourquoi elle multiplie les alliances stratégiques au niveau mondial. La reprise de la branche recrutement de PA Consulting ou l'accord de partenariat passé avec le Wall Street Journal en sont des exemples, de même que l'accord passé avec l'entreprise SAP pour 2002, nommé "Recruitment Factory" et visant à offrir une solution complète en matière de ressources humaines.