ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Conférence «Position your company through strategic research partnerships»



 (Photo: archives paperJam)

(Photo: archives paperJam)

Le 6 février 2014 a eu lieu la conférence «Position your company through strategic research partnerships» en présence de nombreux invités, dont notamment Claude Meisch, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

La conférence a été conjointement organisée par la Fedil – Business Federation Luxembourg, le FNR – Fonds National de la Recherche et l’agence nationale pour la recherche et l’innovation Luxinnovation.

L’objectif de cet événement a été d’informer les représentants des entreprises et des organismes de recherche publics sur les instruments financiers et les mesures d’aides qui existent pour encourager des partenariats publics-privés dans le domaine de la recherche.

Dans son mot de bienvenue, le président de la Fedil, Robert Dennewald, s’est félicité de l’engagement du nouveau gouvernement à maintenir son objectif à long terme pour porter les dépenses publiques en faveur de la recherche à l’équivalent de 1% du PIB. M. Dennewald a aussi souligné les efforts qui ont été entrepris pour développer le secteur de la recherche publique et privée.

Dans ce contexte il a évoqué le succès des aides directes en rapport avec des projets de recherche privés régies par la loi de 2009 pour le soutien à la recherche, au développement et à l’innovation au Luxembourg. Néanmoins, Robert Dennewald a rappelé qu’il reste des efforts à faire dans le domaine de la recherche, notamment en rapprochant recherche publique et privée et en incitant la création de partenariats publics-privés.

Le directeur de Luxinnovation, M. Jean-Paul Schuler et Dr Marc Schiltz, le secrétaire général du FNR ont présenté les différents instruments de financement de projets de recherche conjoints ainsi que les mesures d’aides qui permettent de stimuler les partenariats publics-privés.

Lors de la table ronde les représentants des entreprises Roger Assaker (CEO e-Xstream engineering), Loïc Didelot (CEO MixVoIP), Georges Thielen (Manager Winter Technology Programs, Goodyear Innovation Center Luxembourg) ainsi que le directeur du SnT, Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust, Björn Ottersten et les 2 chercheurs PhD Alajandro Bahnsen (CETREL) et Julien Gillard (Goodyear Innovation Center Luxembourg) ont eu l’occasion de témoigner de leurs expériences avec des projets de recherche conjoints et les instruments d’aides comme par exemple les AFR-PPP (Aides à la Formation Recherche – Partenariats publics privés) qui soutiennent des chercheurs réalisant leur doctorat et/ou post-doctorat en collaboration avec une entreprise privée au Luxembourg.

Dans son mot de clôture, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Claude Meisch, s’est montré très satisfait des instruments existants pour supporter et encourager les projets de recherche conjoints: «Il faut continuer dans cette direction et créer de nouveaux partenariats publics-privés, voire intensifier les partenariats existants et ajuster quelques instruments pour les rendre plus facile à utiliser et moins bureaucratiques».

Le ministre a souligné que l’investissement dans la recherche et l’innovation reste une des priorités absolues du nouveau gouvernement. Le ministre a également fait référence au nouveau programme de l'UE pour la recherche et l'innovation Horizon 2020 qui offre de multiples opportunités pour intensifier les partenariats de recherche publics-privés: «Tous les futurs contrats de performance avec l’Université, les Centres de recherche publics, le Fonds national de la recherche et l’agence Luxinnovation devraient contenir des indicateurs de performance liés aux partenariats de recherche public-privé et à une participation accrue dans Horizon 2020», a-t-il déclaré.