POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Callataÿ & Wouters: une grande année 2000



Paperjam

Le chiffre d'affaires consolidé, pour la Belgique, le Luxembourg et la Grande-Bretagne, atteint 18,1 millions d'euros, en hausse de 41 % par rapport à 1999. Le résultat d'exploitation atteint 2,96 millions d'euros, en croissance de 61 %. Le bénéfice net progresse de 74 %, à 1,9 millions d'euros.

Pour le Luxembourg, la croissance est encore plus spectaculaire avec un chiffre d'affaires en hausse de 50 % à 5,1 millions d'euros et un bénéfice qui a été multiplié par plus de 3.

Nettement mieux que la moyenne du secteur

Ces résultats représentent une progression très nettement supérieure à la croissance moyenne du secteur des services informatiques en 2000, de l'ordre de 12 %. C&W voit à cela deux raisons principales.

La première est liée à la grande satisfaction témoignée par les clients de la société qui n'hésitent pas à lui confier de nouveaux projets. Ceci contribue à renforcer encore l'image de qualité attachée à l'entreprise.

La seconde raison découle directement de la vision et de la stratégie de C&W sur le plan financier. La société poursuit une politique d'investissement volontariste dans le domaine des nouvelles technologies et des développements d'applications. Mais cette politique respecte toujours l'équilibre entre les perspectives offertes par le marché et les moyens dont dispose l'entreprise. Conséquence: Callataÿ & Wouters affiche, année après année, une excellente rentabilité qui lui permet d'assumer sainement sa croissance.

Recrutement performant

Par ailleurs, la forte progression des résultats est étroitement corrélée à la capacité de C&W à recruter et former de nouveaux collaborateurs ainsi qu'à les motiver sur le long terme, grâce à l'attention toujours croissante portée à la gestion de la carrière de chacun d'entre eux. L'effectif du groupe était de 136 personnes au 1er janvier 2000 ; il a dépassé le cap symbolique des 200 personnes, dont 63 au Luxembourg, avant le 31 décembre. Cette performance est d'autant plus remarquable qu'elle est réalisée dans une période qui reste tendue sur le plan du recrutement d'informaticiens. Ceux-ci sont motivés à rejoindre une société innovatrice et à la double spécialisation: informatique de pointe et métiers de la banque.

Grande-Bretagne: le vent en poupe

La filiale britannique de Callataÿ & Wouters a connu un démarrage fulgurant: créée en mars 2000, celle-ci compte à ce jour près de 40 collaborateurs.  Le progiciel Thaler est entré en production dans une banque britannique qui gère des dizaines de millions de comptes, témoin de l'aptitude de C&W à mener des projets pour des banques de taille importante.

Bancassurance: une réalité

C&W a achevé le développement d'applications d'assurance, réalisé en collaboration avec un groupe de bancassurance belge. Ceci est un pas de plus vers le marché très demandeur de la bancassurance, où applications bancaires et d'assurance sont étroitement intégrées.

Nouvelles technologies

Grâce à ses compétences dans les nouvelles technologies, Callataÿ & Wouters Luxembourg a pris une part prépondérante dans un grand projet de développement, basé sur les architectures de pointe orientées objet (J2EE, serveur d'application).

Gamme de produits étendue

En complément à son logiciel bancaire intégré Thaler, Callataÿ & Wouters a mis sur le marché, en l'an 2000, deux logiciels entièrement nouveaux : Teran, solution de Business Intelligence et Kyudo, système d'Internet-Banking.

Teran est un puissant outil d'analyse et d'aide à la décision, destiné aux services et au management de la banque. Prêt à l'emploi et installé en un délai court, Teran couvre des domaines variés: analyse de portefeuilles, relations clients, comptabilité, contrôle de gestion. Teran a été acquis par trois banques en 2000.

Kyudo, déjà utilisé par une importante banque belge, permet à la banque d'offrir à ses clients une large gamme de services via Internet et de personnaliser sa relation avec chacun d'eux. Grâce à sa conception et sa technologie, Kyudo offre une exceptionnelle rapidité de fonctionnement et le plus haut degré de sécurité, les deux préoccupations principales des utilisateurs d'e-banking.

Callataÿ & Wouters confirme par cette diversification sa place d'acteur important du secteur. La société dispose aujourd'hui d'une offre étendue, tant en logiciels qu'en services, lui permettant d'aider les banques à mener à bien leurs projets de renouvellement informatique.

Perspectives 2001 prometteuses

L'année 2001 a commencé sur un carnet de commandes bien rempli sur les marchés actuels de la société.

Au niveau stratégique, l'accent est mis sur le développement international de l'entreprise. Callataÿ & Wouters a renforcé sa collaboration avec son partenaire Siemens Business Services ; de nouvelles alliances, complémentaires à celle-ci, seront nouées avec d'autres partenaires de taille mondiale. Parallèlement, grâce à une structure commerciale remodelée, la société a entrepris l'étude et l'approche de marchés nouveaux, d'où se dégage dès à présent un potentiel élevé.