ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Le Cloud, incontournable pour les entreprises

La communication d’entreprises par le Cloud


Retour au dossier

Zoom. Ce mot est désormais synonyme de contact pendant une pandémie, et cette appli vidéo est devenue incontournable partout dans le monde. Est-ce le reflet d’une exubérance irrationnelle pour les actions technologiques, ou le signe d’une transformation des communications numériques d’entreprise?

Zoom n’est qu’une des nombreuses sociétés qui révolutionnent les communications numériques des entreprises. La plupart ont connu un succès exceptionnel grâce au caractère indispensable de leurs solutions. La COVID-19 a souligné encore plus l’importance de systèmes de communication fiables, polyvalents et flexibles.

La COVID-19 a souligné encore plus l’importance de systèmes de communication fiables, polyvalents et flexibles.
Nathaniel Wejchert

Nathaniel Wejchert,  Buy Side Equity Analyst,  DPAM

L’informatique en nuage prospère dans ce contexte grâce à:

·       un besoin de ressources moins important pour gérer le matériel et les infrastructures IT;

·       une plus grande souplesse dans l’augmentation/la réduction du nombre d’utilisateurs;

·       une plus grande facilité d’intégration et de partage de données avec d’autres logiciels d’entreprise;

·       des mises à jour plus fréquentes et une implémentation plus rapide.

En termes financiers, les offres dans le cloud offrent davantage de visibilité comptable et d’agilité opérationnelle. L’absence de coûts initiaux élevés a élargi le marché potentiel. Les entreprises peuvent désormais se développer, depuis les start-ups minuscules jusqu’aux multinationales, en utilisant la même technologie extensible.

Les communications en nuage rassemblent de nombreuses capacités technologiques, que l’on peut classer dans 3 grandes sous-catégories, qui se recouvrent partiellement:

· ‘Unified Communications as a Service’ (UCaaS) - utilisées dans un contexte B2B pour la communication entre employés de bureau.

· ‘Contact Center as a Service’ (CCaaS) - utilisé dans un contexte B2C/C2B pour les agents de centre de contact et les responsables d’étage.

· ‘Communications Platform as a Service’ (CPaaS) - désigne un logiciel du nuage qui permet à un large public d’intégrer facilement des fonctions de communication dans leurs applications et sites web.

Ce marché est important et en croissance rapide (il devrait atteindre 80 milliards USD d’ici 2022). Le marché relativement petit des CPaaS (6 milliards USD à l’heure actuelle) devrait afficher une croissance impressionnante de 40% en TCAC au cours des années à venir. Les deux autres catégories sont déjà bien établies, mais elles devraient elles aussi enregistrer une croissance significative. Le marché des communications unifiées présente un taux de pénétration de 15-20% seulement. Par conséquent, les UCaaS, CCaaS et CPaaS présentent des perspectives de croissance très prometteuses.

Dans la pratique, il existe des recoupements importants entre les UCaaS, CCaaS et CPaaS. Si on ajoute à cela le nombre croissant de caractéristiques technologiques complémentaires dans certains ensembles de solutions, on arrive à une évolution constante des définitions de ces trois catégories. À l’avenir, ces catégories pourraient bien se fondre en un même concept général, comme l’indique le nombre croissant de fournisseurs qui commencent à vendre des solutions couvrant deux ou trois de ces catégories.

Les fournisseurs traditionnels et les grands acteurs du secteur technologique lancent leurs propres offres concurrentes. Certains, comme Cisco, avec son UCM Cloud (UCaaS), sont devenus des concurrents importants à part entière. D’autres entreprises recourent à des fusions et acquisitions pour sauter sur le train du cloud. Certains géants technologiques se sont aussi aventurés récemment sur ces marchés. Les meilleurs fournisseurs natifs du cloud, plus agiles, sont, selon nous, les mieux placés pour l’avenir.

Du point de vue ESG, nous devons penser à la confidentialité et à la sécurité des données. Il est inévitable qu’une grande partie des données partagées par ces systèmes soient de nature sensible ou privée. Les entreprises qui n’assurent pas cette sécurité courent un risque réputationnel élevé. Nous devons aussi examiner la structure de gouvernance de ces entreprises (par ex., modalités de vote à deux classes limitant les votes des actionnaires). De manière générale, cependant, on peut considérer que la communication d’entreprises en nuage a un impact net positif sur la société dans son ensemble en améliorant les interconnexions. En outre, à comparaisons égales, les solutions SaaS basées dans le cloud génèrent moins d’émissions de carbone que les logiciels sur site grâce aux grands centres de données du cloud qui utilisent le même matériel pour servir des centaines ou des milliers d’entreprises.

Du point de vue ESG, nous devons penser à la confidentialité et à la sécurité des données . Il est inévitable qu’une grande partie des données partagées par ces systèmes soient de nature sensible ou privée.
Nathaniel Wejchert

Nathaniel Wejchert,  Buy Side Equity Analyst,  DPAM

Les communications numériques d’entreprises sont sans aucun doute une évolution fascinante. La prudence reste toutefois de mise quand on investit dans ce domaine. Nous pensons qu’il est essentiel d’évaluer la santé financière, la dynamique concurrentielle et les facteurs ESG de chaque entreprise avant toute décision d’investissement, dans les communications en nuage et au-delà.