LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Habitat

Mon geste vert

Comment s’éclairer durablement?



Plusieurs solutions sont possibles pour s’éclairer de manière plus respectueuse envers l’environnement. (Photo: Shutterstock)

Plusieurs solutions sont possibles pour s’éclairer de manière plus respectueuse envers l’environnement. (Photo: Shutterstock)

Que ce soit à la maison ou au bureau, les besoins en éclairage sont importants. Il existe pourtant quelques éléments à connaître pour bien s’éclairer tout en respectant notre environnement et les ressources énergétiques.

Tout d’abord, le plus simple est de profiter sans modération de la lumière naturelle. Même par temps gris, si un logement bénéficie de généreuses fenêtres, celles-ci peuvent suffire à un éclairage quotidien de base. La proximité d’une fenêtre est donc idéale pour installer un coin à vivre, un fauteuil pour lire ou encore un bureau. Il faudra toutefois veiller aux ombres portées et privilégier un plan de travail ou un bureau placé à la perpendiculaire de la fenêtre. Quand cela est possible, un éclairage naturel par une fenêtre située dans le plafond est encore le plus efficace et le plus uniforme. Il ne faut pas non plus négliger la couleur des murs de la pièce. Plus la couleur est claire, plus les murs pourront réfléchir la lumière.

Pour ce qui est de la lumière électrique, il est intéressant de connaître quelques caractéristiques pour bien choisir ses ampoules. L’arrivée des LED (diodes électroluminescentes) est un bon point, à condition qu’elles soient de bonne qualité. Elles consomment en effet peu et peuvent durer de 30.000 à 50.000 heures. Pour être sûr que l’ampoule est économe en énergie, l’étiquette doit mentionner un classement A+ ou A++. Parce que les LED éclairent immédiatement au maximum de leur puissance, ces ampoules sont recommandées dans les lieux de passage.

Les ampoules fluocompactes, ou ampoules basse consommation, dégagent peu de chaleur et ont une faible consommation (4 à 5 fois inférieure à une ampoule à incandescence). Ces ampoules sont bien adaptées pour les pièces qui ont besoin d’un éclairage électrique régulier, comme le salon, la cuisine ou la chambre. Leur durée de vie est d’environ 10.000 heures. Leur inconvénient reste le temps d’allumage, qui demande un délai avant de parvenir à une luminosité optimale. Elles sont moins onéreuses que les LED, mais n’atteignent pas la même efficacité en matière d’économie d’énergie.

Autres trucs et astuces

Afin d’éviter de laisser allumer la lumière électrique alors qu’il n’y a personne dans la pièce, il est possible d’installer des interrupteurs avec détecteur de présence. Ainsi, si aucun mouvement n’est détecté, la lumière s’éteint automatiquement. Ce type d’interrupteur est particulièrement utile dans des locaux modérément fréquentés, comme les caves ou les sous-sols.

En plus de bien choisir son matériel, un geste simple est à pratiquer régulièrement: dépoussiérer les ampoules. Cela permet de gagner jusqu’à 40% de luminosité supplémentaire!

Enfin, pour avoir une consommation d’électricité tout à fait durable, le mieux est d’être relié à un système de production d’électricité verte, soit en choisissant ce type d’électricité chez un fournisseur d’électricité ou en équipant directement sa maison en panneaux solaires qui alimenteront le circuit électrique du domicile.