POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Aménagement du territoire

Un comité de 30 citoyens pour Luxembourg in Transition



Le Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 s’est réuni pour la première fois le lundi 18 janvier 2021. (Photo: DATer)

Le Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 s’est réuni pour la première fois le lundi 18 janvier 2021. (Photo: DATer)

Dans le cadre de Luxembourg in Transition, projet qui vise à déterminer les stratégies d’aménagement du territoire pour accomplir la transition énergétique à l’horizon 2050, un comité de 30 citoyens vient d’être constitué, pour que chacun puisse donner son avis sur les orientations à prendre dans ce cadre.

Depuis juin dernier, le Département de l’aménagement du territoire (DATer) a lancé  la consultation internationale Luxembourg in Transition , qui vise à déterminer les stratégies d’aménagement du territoire pour la transition écologique à l’horizon 2050 au Luxembourg et sur les territoires frontaliers. Dans ce cadre, dix équipes internationales composées d’architectes, urbanistes et spécialistes des sciences sociales travaillent depuis octobre 2020 et présenteront leurs travaux fin janvier – date qui marquera la fin de la première phase de cette consultation.

Dans une volonté de démocratie participative, le ministre de l’Aménagement du territoire, Claude Turmes (Déi Gréng), a souhaité associer au processus de réflexion un groupe de citoyens qui pourront s’exprimer sur les orientations envisagées. C’est chose faite depuis ce lundi 18 janvier, date à laquelle un comité de 30 citoyens a officiellement été mis en place et a commencé à travailler. Ces citoyens pourront aborder de manière ouverte les solutions qui seront soumises et faire des propositions qui pourront servir d’inspiration dans le cadre des travaux du futur programme directeur d’aménagement du territoire (PDAT).

Ce Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 est mis en place dans la continuité de la démarche initiée en 2018 de collecter les avis des citoyens lors du processus de refonte du PDAT. Il a été composé avec l’aide de TNS Ilres qui a été chargé de refléter au mieux la diversité de la société luxembourgeoise. Un appel public à candidatures a été lancé en décembre dernier, complété par un tirage au sort dans la base de données de TNS Ilres. Parmi les 250 candidatures soumises, l’institut de sondage a ensuite effectué une sélection indépendante selon toute une série de critères, tels que le sexe, l’âge, l’origine, le métier, etc.

S’informer avant de proposer 

La mission de ces citoyens n’est pas de tout repos, puisqu’au cours de la première partie de l’année 2021, ils sont invités à participer à une dizaine de conférences et à recevoir des informations de la part d’experts sur des sujets de planification territoriale tels que la mobilité, le logement, les infrastructures, la gestion de l’eau, la biodiversité… dans une perspective de changement climatique.

Les conférences seront publiques et suivies de séances de travail à huis clos durant lesquelles le groupe débattra des différents sujets. Par la suite, les citoyens échangeront également avec les équipes pluridisciplinaires qui développent en parallèle leurs propositions dans le cadre de la consultation internationale.

La deuxième partie de l’année sera consacrée à l’élaboration de propositions émanant directement du Biergerkommitee Lëtzebuerg 2050 pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Ces propositions pourront ainsi servir à la formulation du programme directeur d’aménagement du territoire.