ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Mike Holzem (CEO)

«Le Club est une source d’information importante au niveau professionnel»



Mike Holzem: «Le Paperjam + Delano Club est, au Luxembourg, une source d’information importante au niveau professionnel et peut apporter un support lors de la recherche des différents acteurs dans le domaine de l’économie du pays, pour avoir les bons interlocuteurs, indispensables pour un networking efficace.» (Photo: DR)

Mike Holzem: «Le Paperjam + Delano Club est, au Luxembourg, une source d’information importante au niveau professionnel et peut apporter un support lors de la recherche des différents acteurs dans le domaine de l’économie du pays, pour avoir les bons interlocuteurs, indispensables pour un networking efficace.» (Photo: DR)

Le Paperjam + Delano Club accueille un nouveau membre: BSH Electroménagers. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Mike Holzem. – « BSH Hausgeräte GmbH est l’un des chefs de file mondiaux du secteur et le plus grand fabricant d’appareils électroménagers en Europe. BSH produit la gamme complète d’appareils électroménagers de pointe dans quelque 40 usines réparties dans le monde entier. Le portefeuille de produits comprend des cuisinières, des fours et des hottes aspirantes, des lave-vaisselle, des lave-linge et des sèche-linge, des réfrigérateurs et des congélateurs, ainsi que des petits appareils.

Vous venez de rejoindre le Paperjam + Delano Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Le Paperjam + Delano Club est, au Luxembourg, une source d’information importante au niveau professionnel et peut apporter un support lors de la recherche des différents acteurs dans le domaine de l’économie du pays, pour avoir les bons interlocuteurs, indispensables pour un networking efficace. Ceci, en plus, dans un cadre correspondant et convivial – un des points forts dont dispose la plateforme du Paperjam + Delano Club. Rien de plus facile pour agir d’une façon efficace et rapide.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Nous avons tous, plus ou moins, les mêmes défis. Il faut être réactif et pouvoir répondre aux demandes des clients, vis-à-vis des alternatives au-delà de notre pays. Ceci n’est possible qu’en connaissance des différentes possibilités. Utiliser les synergies possibles et échanger sur l’expérience de chacun peut être un grand atout au niveau de la croissance nationale.»