LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

nouveauté italienne

Cloud Factory ou la «ghost kitchen» des bonnes pizzas



L’idée derrière Cloud Factory est de proposer des pizzas savoureuses, qui résistent particulièrement bien au temps de livraison à domicile ou au retour chez soi pour le take-away.  (Photo: Cloud Factory)

L’idée derrière Cloud Factory est de proposer des pizzas savoureuses, qui résistent particulièrement bien au temps de livraison à domicile ou au retour chez soi pour le take-away.  (Photo: Cloud Factory)

Depuis fin décembre, le restaurant sans tables Cloud Factory, créé par quatre amis, propose des pizzas napolitaines artisanales spécialement réalisées pour la livraison à domicile et le take-away.

L’idée de créer Cloud Factory, Francesco Micillo, Louis Arnoux, Maurice Delcourt et Tom Zigrand l’ont eue pendant le premier confinement de 2020: «Si les gens commandent de plus en plus de repas en ligne, pourquoi ne pas créer un restaurant qui se focalise sur ce domaine?»

Dans les mois qui suivent, les quatre comparses passent beaucoup de temps sur le développement de la pâte, afin qu’elle reste moelleuse et fraîche tout au long de la livraison. Car, soyons honnêtes, une pizza même très bonne arrive souvent dans un état peu avantageux chez le client lors d’une livraison… Francesco Micillo, dont la page Instagram @franzpizzalux fait saliver les aficionados de pizzas et de bon pain depuis déjà quelque temps, est responsable de la qualité du produit artisanal, importé directement au Luxembourg depuis sa ville natale de Naples, et les autres partenaires expérimentés dans les secteurs de la finance, du conseil et du marketing complètent l’équipe de choc. 

L’équipe de Cloud Factory au complet devant leur «ghost kitchen» de Neudorf, en ville.  Cloud Factory

L’équipe de Cloud Factory au complet devant leur «ghost kitchen» de Neudorf, en ville.  Cloud Factory

«Nos clients recherchent activement de nouveaux concepts et des produits de qualité pour la consommation à la maison. Notre projet semble bien s’adapter au moment», précise Louis Arnoux, consultant et responsable Finance de Cloud Factory.

La première pizzeria «ghost kitchen» luxembourgeoise voit donc le jour à Neudorf en décembre dernier. De nouvelles pizzas sont introduites régulièrement au menu, qui comprend une variété de pizzas traditionnelles, ainsi que des pizzas spéciales maison et une offre dédiée aux végans. Les commandes de livraison à domicile sont assurées par le nouveau prestataire luxembourgeois Goosty . «Il reste à voir comment notre restaurant va se développer après la pandémie. Notre concept et notre esprit restent entrepreneuriaux et flexibles. Nous estimons cependant que les gens sont généralement plus ouverts à la livraison à domicile depuis le premier confinement. Si cette évaluation s’avère correcte, nous avons encore de grands objectifs et plein d’idées pour le futur», explique Tom Zigrand, responsable Business Development.

www.cloudfactory.lu

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?   C’est ici!