PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Diversification

Clearstream élargit son offre de services aux fonds



238657.jpg

Philippe Seyll, CEO de Clearstream, diversifie l’offre de services de la société. (Photo: Edouard Olszewski)

Après avoir finalisé l’acquisition de Swisscanto Funds Centre Ltd. en octobre 2018, Clearstream a annoncé le 8 mai le déploiement d’une nouvelle offre de services aux fonds, tournée vers le soutien à la distribution.

Le conservateur de titres basé à Luxembourg, filiale de Deutsche Börse, ajoute une corde à son arc. Après avoir finalisé l’acquisition de Swisscanto Funds Centre Ltd. (SFCL) en octobre 2018 auprès de Zürcher Kantonalbank, Clearstream passe à l’étape suivante: mettre à profit cette acquisition en proposant de nouveaux services aux fonds.

«En plus d’offrir des services de souscription-rachat de titres, nous allons pouvoir proposer de l’intermédiation-distribution. En pénétrant ce nouveau métier, nous avons de nouveaux concurrents qui ne sont pas forcément des institutions financières», indiquait Philippe Seyll, CEO de Clearstream, dans le numéro d’avril de Paperjam .

Nouveau nom

La société a annoncé le 8 mai que Swisscanto serait désormais intégré à Clearstream Banking sous le nouveau nom de Clearstream Fund Desk.

Les services proposés par ce dernier consistent dans la négociation des contrats de distribution, l’aide à la conformité, en particulier dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent (AML), ou encore le soutien à la connaissance du client (KYC) et du distributeur (KYD).

Clearstream Fund Desk propose aussi une aide au partage de données entre gestionnaires de fonds et distributeurs, ainsi que la gestion des commissions de distribution.

Exigences réglementaires

Tous ces nouveaux services, intégrés à sa plate-forme de gestion de fonds Vestima, visent à aider les clients à répondre aux exigences des régulateurs.

«Cette amélioration du service aide les acteurs du marché à faire face aux défis réglementaires et aux autres défis du marché liés à la distribution des fonds, tels que Mifid II dans l’Union européenne, et à avoir un contrôle total sur les chaînes de distribution», explique Bernard Tancré, responsable des fonds d’investissement chez Clearstream,  dans un communiqué .