POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Manuel scolaire

Claude Meisch «condamne» l’énoncé de maths homophobe



245243.jpg

Le ministre de l’Éducation Claude Meisch «condamne fermement» les clichés portés par l’énoncé de mathématiques à l’encontre du Premier ministre Xavier Bettel et du vice-Premier ministre Étienne Schneider. (Photo: Sébastien Goossens / Archives)

Le ministre de l’Éducation fait savoir qu’il déplore l’adaptation douteuse d’un problème mathématique paru dans un manuel de 3e, mettant en scène «Xavier» et «Étienne» choisissant de peindre leur chambre en rose.

Le problème «20. La Chambre Rose», repris dans le manuel de mathématiques «Clic & Maths 3e» (éditions De Boeck, Françoise Van Dieren et Pierre Sartiaux). a surpris  le député Franz Fayot (LSAP). A tel point que ce mercredi il a décidé de s'en inquiéter auprès du ministre de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse Claude Meisch  et de déposer une question parlementaire à ce sujet. 

Le problème en question met en scène un certain Xavier, qui veut «décorer sa chambre en rose» et doit pour cela mélanger de la peinture rouge et blanche. Puis «Étienne», qui «veut avoir un rose plus léger que celui de Xavier». Indubitablement, le problème fait référence au Premier ministre et au vice-Premier ministre, tous deux homosexuels.

«Monsieur le ministre est-il d’avis que ce type d’énoncé, véhiculant les pires stéréotypes homophobes, a sa place dans un manuel scolaire luxembourgeois?», interroge Franz Fayot.

Ces adaptations ont été réalisées par le biais d’un contact direct entre le groupe de travail luxembourgeois et la maison d’édition belge, sans passer par le Script.

Claude Meisch,  ministre de l'Éducation nationale

Contacté par Paperjam, le ministère explique comment cette énormité a pu passer entre les mailles du filet. Le manuel, conçu et rédigé pour la Belgique, a été adapté pour le programme luxembourgeois lors de sa première édition en 2013.

Le protocole étant que le groupe de travail luxembourgeois passe par le Script – Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques, en charge de la coordination des programmes scolaires – avant d’être publié par la maison d’édition belge.

Cette première édition mettait en scène deux jeunes filles dans ce problème de chambre rose. Ce n’est que dans la deuxième version, publiée quant à elle en 2015, que figurait l’adaptation incriminée par remplacement des prénoms féminins par des prénoms masculins.

«Ces adaptations ont été réalisées par le biais d’un contact direct entre le groupe de travail luxembourgeois et la maison d’édition belge, sans passer par le Script», explique le ministère. Ce processus jugé «inacceptable» a d’ailleurs été révisé par le ministère de l’Éducation nationale en 2016.

Le groupe de travail sur la sellette

Quant à ce cas d’école, le ministère indique qu’il aurait engagé une action en justice si les faits n’avaient été prescrits. Les exemplaires du manuel seront en tout cas retirés de la circulation et remplacés.

Précision supplémentaire apportée par le ministère: le groupe de travail chargé de l’adaptation des manuels de mathématiques belges pour les classes de 3e à 1re E, F et G a été mis en place entre 2009 et 2013.

«Le ministre regrette cette adaptation qui véhicule des clichés homophobes [et] les condamne fermement», commente le ministère.

Mis à jour le 7 juin à 11h05 :

La maison d’édition du manuel incriminé déplore également ce clin d’œil déplacé. «En dix ans d’édition, c’est la première fois que je rencontre ce cas», regrette Jean-Raymond Jehu, sales manager chez Vanin, maison-mère des éditions de Boeck. «Notre maison d’édition prend à cœur le respect des cultures, des nationalités et des genres. D’ailleurs en Fédération de Wallonie-Bruxelles, le budget alloué aux écoles pour l’achat de manuels scolaires peut uniquement être utilisé avec des éditeurs agréés, qui se sont engagés à respecter une charte sur le vivre ensemble, le respect des genres et l’équité entre les personnes reçoivent l’agrément leur permettant de vendre leurs manuels.»