POLITIQUE & INSTITUTIONS — Education

Classement mondial des universités

Classement de Shanghai: l’Uni parmi les bons élèves



L’Uni se situe dans la fourchette allant de la 601e à la 700e place parmi 2.000 universités dans le monde.  (Illustration: Nader Ghavami/Archives)

L’Uni se situe dans la fourchette allant de la 601e à la 700e place parmi 2.000 universités dans le monde. (Illustration: Nader Ghavami/Archives)

L’Université du Luxembourg se maintient parmi les 700 meilleures de la planète, selon le Shanghai Ranking (Academic Ranking of World Universities – ARWU).  Sa section «ingénierie des télécommunications» fait, elle, même partie du top 100 en la matière.

Pour la 19e année consécutive, l’université de Harvard se classe comme l’institution n°1 au Shanghai Ranking, ce classement qui désigne chaque année, depuis 2003, les meilleures universités au monde. Elle devance ainsi celles de Stanford et Cambridge. Et comme l’année dernière, le top 10 est monopolisé uniquement par des établissements anglo-saxons (huit américaines et deux britanniques).

19 anglo-saxonnes dans le top 20

Il faut descendre au 13e rang pour trouver trace d’une université d’une autre nation, avec l’université française Paris-Saclay (qui gagne une place par rapport à l’exercice précédent). La seule non anglo-saxonne du top 20, au passage.

Trois autres représentants français apparaissent aussi dans le top 100: l’université PSL (Paris Sciences et Lettres), qui regroupe plusieurs établissements du supérieur, au 38e rang; la Sorbonne (35e) et l’Université de Paris (73e).

Au niveau luxembourgeois, la position générale de l’Uni reste stable dans ce classement, dans la fourchette allant de la 601e à la 700e place parmi 2.000 universités dans le monde.

Parmi les différents domaines d’études présents à Luxembourg, l’ingénierie des télécommunications est celui qui se classe le plus haut, entre la 76e et la 100e position.  L’Uni se classe également dans la fourchette 201-300 dans les domaines de l’éducation, I’ingénierie électrique et électronique, l’informatique, la biologie, la biologie humaine, ainsi que les sciences politiques.

Côté belge, deux universités se distinguent en figurant dans le top 100. Elles se situent toutes les deux en Flandre: l’UGent (Gand) se classe 71e et la KUL (Louvain) 87e. L’Université libre de Bruxelles est, elle, dans le top 150.

Le Shanghai Ranking prend en compte six critères, dont le nombre de prix Nobel et de médailles Fields – considérées comme le Nobel des mathématiques – parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline ou le nombre de publications dans les revues Science et Nature.