ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Technologie

Cinq nouveaux venus au Technoport de Belval



256752.jpg

Le Technoport de Belval, le plus ancien incubateur du pays, se porte bien et vient d’accueillir cinq nouvelles sociétés. (Photo: Nadar Ghavami/Archives)

Le Technoport poursuit son travail d’accompagnement des start-up, après avoir fêté son 21e anniversaire en juin dernier. Cinq nouvelles sociétés viennent de rejoindre son programme de développement.

Le Technoport, le pionnier des incubateurs du Luxembourg, vient d’annoncer l’arrivée de cinq nouvelles sociétés dans son programme. En tout, elles sont désormais 39 à y avoir une place.

Les cinq nouveaux venus sont:

Anisoprint

Cette société russe est spécialisée dans l’impression 3D de haute qualité. Son imprimante permet de créer des pièces en matériaux composites et d’imprimer notamment deux matériaux à la fois. Sa technologie permet aussi d’inclure des fils de carbone dans les pièces, ce qui leur donne une résistance supérieure. 

ANote Music

Portée sur les fonts baptismaux en 2018,  ANote Music veut faire le lien entre les marchés financiers et les artistes via sa plate-forme. Son but: aider les artistes à progresser et permettre facilement aux investisseurs de soutenir leur production. 

ExoAtlet

Cette société russe développe des exosquelettes pour les personnes ayant un handicap locomoteur. En 2016, 20 exosquelettes étaient déjà utilisés. ExoAtlet a réussi en 2018 une levée de fonds de 5 millions de dollars en Corée du Sud.

Hotailors

Cette plate-forme permet de faciliter et d’optimiser des voyages d’affaires à travers le monde. Son offre inclut désormais 2 millions d’hôtels et 700 compagnies aériennes à travers le monde.

CLC Machining

Cette entreprise s’est spécialisée dans la sous-traitance en usinage. Elle développe de nouvelles techniques, notamment en ce qui concerne le travail des matériaux les plus durs.

Une aide aux start-up

Parmi les plus grandes réussites du Technoport, dont un tiers des entreprises qui sont parties voler de leurs propres ailes ont été acquises par des sociétés étrangères, on peut notamment citer Talkwalker , un puissant outil de veille sur internet.

L’ambition du Technoport est d’accompagner dans leur développement les start-up à vocation technologique . Il met à disposition des entrepreneurs ses compétences afin de valider leurs démarches et leurs objectifs, et offre les ressources qui leur manquent. Le coworking permet aussi des échanges d’idées et de compétences entre start-upper.