ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Croissance

Cinq nouveaux projets pour Immobel Luxembourg



229426.jpg

Immobel Luxembourg a acquis les terrains du 81-83, rue de Hollerich pour y développer un nouvel îlot résidentiel. (Photo: Immobel)

2018 a été une année record pour Immobel Luxembourg, qui a agrandi son portefeuille de cinq nouveaux projets et poursuit sa diversification, tout en gérant son nouveau développement vers l’Allemagne.

L’année qui vient de s’écouler est une bonne année pour Immobel Luxembourg, puisque la filiale du groupe belge a acquis 52.000m2 à Luxembourg-ville et dans sa périphérie. 

Une nouvelle vie pour le site du Cat Club

Malgré la rareté des terrains au Luxembourg, Immobel Luxembourg a pris en acquisition cinq nouveaux projets, de tailles variables, mais principalement orientés résidentiel. Soit une surface totale de 130.000m2.

Le quartier de Hollerich, qui est en pleine mutation avec la livraison prochaine du projet Soho et le vaste projet à venir de Heintz van Landewyck , attire l’attention.

C’est pourquoi Immobel Luxembourg a choisi d’acquérir peu avant Noël les terrains de l’ancien Cat Club et alentours, situés entre la rue de Hollerich et la rue de l’Aciérie.

Le PAP de 1,7ha a été confié à Beiler François Fritsch avec l’objectif de le déposer avant la fin de l’année. Ce terrain permettra de développer 10.000m2 qui seront occupés principalement par des logements, complétés par un peu de commerce de proximité et du bureau.

229418.png

Après l’incendie qui a ravagé le Cat Club et les bureaux de Moreno Architecture, la place est désormais libre pour une nouvelle construction. (Photo: Immobel)

À plus long terme, Immobel Luxembourg s’intéresse toujours au Kirchberg. Alors que le projet Infinity est maintenant en construction  et vendu en quasi-totalité, le promoteur vise désormais un développement sur le site du Laangfur.

Dans ce nouveau quartier qui offrira 360.000 à 400.000m2 de nouvelles constructions, Immobel Luxembourg a fait deux acquisitions pour un total de 22.600m2, représentant 160 futures unités de logement.

229419.jpg

Ce qui est actuellement un vaste champ sera prochainement un nouveau quartier dénommé Laangfur. (Photo: Immobel)

En dehors de la ville, c’est Mamer qui a été retenue avec un terrain dont le PAP sera développé par Dewey Muller et envisage 13.800m2 de surface résidentielle. «Pour ce projet, nous allons développer des résidences, mais aussi des maisons unifamiliales», précise à Paperjam Olivier Bastin, CEO d’Immobel Luxembourg.

«Si nous ne sommes pas encore connus sur cette typologie de logement au Luxembourg, nous en avons une grande expérience en Belgique. Nous allons aussi en proposer dans le projet Polvermillen , puisque nous allons y construire 17 maisons unifamiliales.»

229420.jpg

Le site trouvé à Mamer ne se situe qu’à quelques minutes du centre-ville. (Photo: Immobel)

La cinquième et dernière acquisition relève de l’asset management. Situé à Strassen, le bâtiment Thomas (sis 1, rue Thomas Edison) est actuellement loué à 90%, mais est pourtant bien la nouvelle propriété d’Immobel.

«Nous prévoyons de développer ce bâtiment de 5.700mdans un avenir un peu plus lointain, mais nous avons saisi l’opportunité de l’acquérir maintenant, car il correspond bien à nos critères», explique Olivier Bastin.

229421.jpg

Le bâtiment Thomas est actuellement loué à 90% et sera redéveloppé dans les années à venir. (Photo: Immobel)

Cap sur l’Allemagne

À côté de ces nouvelles acquisitions, Immobel Luxembourg s’est vu confier par le groupe la gestion de la nouvelle filiale en Allemagne. À l’image de ce qui s’est fait pour le Luxembourg, l’ambition est d’y installer à terme une équipe dédiée et d’y développer un portefeuille spécifique.

Le premier projet allemand a été acquis il y a deux mois à Francfort. «Il s’agit d’une tour résidentielle de 20.000m2 pour 263 unités de logement. Nous avons acheté le terrain avec un permis de construire et pensons pouvoir livrer l’ensemble fin 2019, début 2020», détaille Olivier Bastin.

Rappelons que Immobel est présent dans plusieurs pays en Europe: la Belgique, le Luxembourg, la France, l’Espagne, la Pologne et récemment l’Allemagne.

229423.png

C’est à Francfort que le premier projet allemand d’Immobel, Eden, verra le jour. (Photo: Immobel)

Une année record pour Luxembourg

«L’année 2018 a été une excellente année pour Immobel», déclare fièrement le CEO. «Sur le projet Infinity, 100% du working & shopping sont prévendus. Pour le projet Livingstone, qui est codéveloppé avec BPI et Giorgetti, les appartements des deux premières phases sont aussi vendus, tout comme 100% du projet Fuussbann sont commercialisés.»

Ce bilan reflète les ambitions de la filiale, qui souhaite consolider ses acquis, diversifier son activité et renforcer son équipe. Celle-ci compte désormais 19 personnes (contre 5 en 2015).