LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Festival

Le cinéma luxembourgeois sera en compétition officielle à Cannes



Samsa Film, qui coproduit «Les Intranquilles», et l’actrice Vicky Krieps, à l’affiche de «Bergman Island», représenteront le cinéma luxembourgeois à Cannes cette année. (Photomontage: Maison Moderne. Photos: DR; Shutterstock; Edouard Olszewski)

Samsa Film, qui coproduit «Les Intranquilles», et l’actrice Vicky Krieps, à l’affiche de «Bergman Island», représenteront le cinéma luxembourgeois à Cannes cette année. (Photomontage: Maison Moderne. Photos: DR; Shutterstock; Edouard Olszewski)

L’actrice Vicky Krieps et la coproduction luxembourgeoise «Les Intranquilles» (Samsa Film) font partie de la sélection officielle de la 74e édition du festival cannois, qui aura lieu cette année début juillet. 

Décidément, l’année 2021 est vraiment à marquer d’une pierre blanche pour la société de production luxembourgeoise Samsa Film. Après le succès de la série «Capitani» sur la plateforme américaine Netflix et la double nomination aux Oscars du documentaire «Collective» dont nous parlaient Claude Waringo et Bernard Michaux , deux des producteurs de Samsa Film, dans le numéro du mois de juin de Paperjam , voilà qu’un film Samsa sera aussi présent en sélection officielle lors du prochain festival de Cannes. 

Samsa Film et son producteur Jani Thiltges font en effet partie des coproducteurs du film du réalisateur belge Joachim Lafosse, «Les Intranquilles». Ce dernier a effectué la majeure partie du tournage chez nous (30 des 37 jours), notamment dans le village de Fischbach, au nord de la capitale et aux portes de la Petite Suisse, accompagné d’une équipe en bonne partie luxembourgeoise. 

«Les Intranquilles» est un drame intimiste dans lequel jouent les acteurs français Leïla Bekhti et Damien Bonnard. Un couple qui voit son quotidien chamboulé par la bipolarité d’un des deux. 

Sean Penn, Nanni Moretti…

Parmi les autres participants de cette prestigieuse compétition cannoise, on retrouve l’Italien Nanni Moretti, Palme d’Or en 2001 pour «La Chambre du fils», qui revient avec «Tre Piani»; «Flag Day», de Sean Penn; «Un Héros», du cinéaste iranien Asghar Farhadi; «The French Dispatch», de l’Américain Wes Anderson; «Benedetta», de Paul Verhoeven, mais aussi sept films français avec «France», de Bruno Dumont et porté par Léa Seydoux, «Tout s’est bien passé», de François Ozon ou «Titane», de la réalisatrice Julia Ducournau. 

Sans oublier «Bergman Island», de la réalisatrice Mia Hansen-Løve, dans lequel joue l’actrice luxembourgeoise Vicky Krieps (aux côtés notamment de Mia Wasikowska). 

Pour rappel, cette 74e édition du Festival de Cannes a été décalée en raison de la pandémie et se tiendra du 6 au 17 juillet sur la Croisette, présidée par le réalisateur américain Spike Lee. 

Le Film Fund sur la Croisette

De son côté, après une année d’absence, le Film Fund Luxembourg sera de retour sur la Croisette, du 6 au 15 juillet, avec son pavillon situé au village international à l’occasion du Marché international du film. Il accueillera 14 sociétés et 3 entités sous cette ombrelle, parmi lesquelles des sociétés de production et des sociétés spécialisées dans la postproduction, le son et les nouvelles technologies, ainsi que le programme de formation EAVE, le Luxembourg City Film Festival et le programme de soutien Europe Créative – Media.

La traditionnelle «journée luxembourgeoise» aura lieu le samedi 10 juillet en présence des professionnels de l’audiovisuel et de la presse, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.