POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

ADEM

Le chômage reste stable en janvier



L’Adem a recensé 19.882 demandeurs d’emploi en janvier 2021. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

L’Adem a recensé 19.882 demandeurs d’emploi en janvier 2021. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Le niveau de chômage se stabilise sur le mois de janvier dernier avec un taux de 6,4%, identique au mois de décembre dernier.

Avec 19.882 demandeurs d’emploi résidents sur les listes de l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem), le chômage mensuel reste stable à 6,4% sur le mois de janvier.

Après une hausse brutale de 21,6% entre février et avril 2020 en raison de la crise sanitaire, le nombre de demandeurs d’emploi résidents a été en recul jusqu’en septembre. Depuis la rentrée, ce même nombre est en augmentation. Pour autant, depuis le mois d’août dernier, le taux de chômage reste stable entre 6,3% et 6,4%.

Dans le détail des chiffres du mois dernier, 2.700 résidents se sont inscrits à l’Adem, soit une baisse de 182 personnes ou de 6,3% par rapport à janvier 2020. «La hausse du chômage s’explique avant tout par une baisse des sorties vers l’emploi plutôt qu’une hausse des inscriptions», analyse l’Agence pour le développement de l’emploi dans sa publication mensuelle. À noter que 2.813 non-résidents et demandeurs d’emploi sont sur les listes de l’Adem, une augmentation de 14% sur un an.

Le total des demandeurs se compose de 10.061 femmes et 9.821 hommes. 4.117 demandeurs d’emploi ont moins de 30 ans, 7.740 ont entre 30 et 44 ans. Les plus de 45 ans sont 8.025. À noter que cette dernière catégorie est en augmentation de 15,8% sur un an.

Concernant la qualification des demandeurs d’emploi, 4.767 ont un diplôme supérieur (en augmentation de 28,6% sur un an), 6.194 ont un diplôme du secondaire supérieur (en augmentation de 26,8% sur un an) et 8.921 disposent uniquement d’un diplôme secondaire inférieur (en augmentation de 13,2% sur un an).

L’emploi intérieur augmente

À noter que 2.792 postes vacants ont été déclarés à l’Adem par les employeurs du pays, soit une diminution de 36,6% sur un an. Il faut tout de même mentionner qu’en janvier 2020, la pandémie mondiale n’avait pas encore réellement frappé. Les postes vacants déclarés étaient même au plus haut avec 4.400 emplois vacants déclarés par les employeurs à l’Adem, un record. «Si l’on compare le mois de janvier 2021 aux mois de novembre et décembre 2020, le nombre de postes déclarés est en progression», nuance même l’Adem, toujours dans sa publication mensuelle.

Enfin, l’emploi intérieur, c’est-à-dire l’emploi des personnes travaillant sur le territoire luxembourgeois, affiche 477.452 emplois, soit une augmentation de 1,1% sur un an. L’emploi national, concernant les personnes résidant au Luxembourg, affiche 278.318 emplois, soit une augmentation de 0,8% sur un an.