POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Comité de conjoncture

Le chômage partiel en baisse



Le comité de conjoncture a statué favorablement sur 647 demandes de chômage partiel pour le mois de mai 2022. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Le comité de conjoncture a statué favorablement sur 647 demandes de chômage partiel pour le mois de mai 2022. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Le comité de conjoncture du mois d’avril a statué favorablement sur 617 demandes de chômage partiel pour le mois prochain, dont une grande partie est encore motivée par la crise sanitaire.

Même si la crise sanitaire semble moins prononcée qu’il y a quelques mois, certaines entreprises souffrent encore des effets directs et indirects de la crise sanitaire.

Lors de sa dernière séance, le comité de conjoncture a statué favorablement sur 647 demandes de chômage partiel pour le mois de mai 2022.

Parmi ces demandes, 547 relèvent de source structurelle simplifiée Covid-19. 66 sont issues du secteur manufacturier, une pour cas de force majeure et trois demandes relèvent du lien de dépendance économique.

Les demandes avisées positivement pour le mois prochain concernent plus précisément 11.684 salariés en équivalent temps plein. C’est une baisse par rapport aux 14.860 salariés concernés par du chômage partiel au mois dernier.