LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Habitat

Architecture maison unifamiliale

Chic bohème



Cette ancienne maison en rangée située à Luxembourg-ville, dans le quartier de Beggen, a trouvé une nouvelle jeunesse avec l’aide du bureau EL’LE Interior Stories by Elodie & Arnaud qui a réalisé une rénovation et une extension.

Cet article est paru dans l’édition d’avril 2019 de  Paperjam .

Il faut bien avouer que la maison n’a pas de charme particulier: c’est une ancienne maison d’ouvrier en rangée comme on en trouve un peu partout au Luxem­bourg. Mais elle présente l’avantage d’être saine, avec un petit jardin d’agrément et le plan d’urbanisme permet d’y construire une extension à l’arrière. Une opportunité non négligeable que ce jeune couple avec enfants a saisie pour agrandir leur espace de vie.

Cette extension construite à l’arrière, dans le jardin, est l’occasion de repenser la répartition des pièces à l’intérieur de la maison et la circulation entre les différents espaces. Vus de l’extérieur, les deux niveaux de l’extension se superposent, avec un léger décalage accentué par une fenêtre latérale en exergue, jouant ainsi sur les volumes pour donner une nouvelle identité à la maison, lui ajouter un caractère plus personnalisé.

Une grande place faite à la lumière

Au niveau des espaces de vie, l’extension permet, en plus d’ajouter des mètres carrés de surface de vie, de décloisonner les pièces et d’ouvrir la cuisine sur un nouveau jardin d’hiver où les propriétaires ont installé un espace de détente. La lumière peut désormais largement entrer jusqu’à l’intérieur de la maison grâce à l’introduction d’une baie vitrée donnant sur le jardin.

À côté, sur le toit du rez-de-jardin, une vaste terrasse est aménagée, permettant de prendre ses repas à l’extérieur au moment des beaux jours et prolongeant naturellement l’espace intérieur vers l’extérieur.

Au niveau inférieur, de plain-pied avec le jardin, les propriétaires ont installé un atelier d’artiste qui se répartit en deux pièces, l’une pour les activités «sales», l’autre pour les activités «propres». Un double espace totalement vitré, idéal pour y travailler et créer, juste en face du jardin.

Au sol, le parquet à l’ancienne est préservé et restauré là où c’est nécessaire. Le terrazzo est repris, préservant les orientations de décoration initiales de la maison. Ces matériaux viennent se marier avec une chape lissée et un revêtement en éternit. Une modernité introduite par petites touches, pour un esprit des lieux préservé, mais remis au goût du jour.