POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Recherche appliquée

Un chercheur du List remporte une chaire Pearl du FNR



Cláudio Sául Faria Lopes a rejoint le List afin de développer l’industrie luxembourgeoise des matériaux composites. (Photo: List)

Cláudio Sául Faria Lopes a rejoint le List afin de développer l’industrie luxembourgeoise des matériaux composites. (Photo: List)

Cláudio Sául Faria Lopes, expert en matériaux composites, a décroché la chaire dotée de 3,97 millions d’euros sur cinq ans.

Bonne pioche pour le Luxembourg Institute of Science and Technology. Sa nouvelle recrue arrivée en janvier dernier à la tête de l’unité Structural Composites du département Materials Research and Technology, M. Lopes, a séduit le Fonds national de la recherche dans l’attribution d’une chaire Pearl assortie d’un financement de près de 4 millions d’euros.

Le projet élaboré par M. Lopes vise à développer la prochaine génération de matériaux et de structures composites ultralégers. En particulier les polymères renforcés de fibres (FRP) utilisés dans les secteurs automobile et aérospatial depuis un demi-siècle.

«Dans un avenir durable, la légèreté est une qualité à rechercher dans tout produit fabriqué par l’Homme. Cela signifie une utilisation moindre des ressources, des transports moins énergivores et des émissions plus faibles», commente M. Lopes dans un communiqué.

«En substance, la légèreté est synonyme d’un impact environnemental réduit. Notre projet, intitulé ‘Drivecomp’, vise à développer la prochaine génération de matériaux légers: des plastiques ultralégers renforcés de fibres, produits par la fabrication additive. Le projet vise les transports en général, et plus particulièrement les applications aéronautiques, pour lesquelles les structures légères ont l’impact économique et environnemental le plus élevé.»

L’impression en 3D jouera un rôle déterminant dans la production de ces FRP. «‘Drivecomp’ surpassera la technologie actuelle afin de réaliser des matériaux artificiels renforcés de fibres avec un comportement hautement personnalisable», poursuit le Dr Lopes. «L’exploitation de ces possibilités permettra, par exemple, d’augmenter les performances structurelles de manière inédite, de réduire le poids des avions, de diminuer les coûts d’exploitation, d’augmenter l’efficacité des vols, d’accroître l’autonomie de vol, ainsi que de réduire l’impact sur l’environnement. Ces possibilités ne sont pas limitées au secteur aéronautique, mais peuvent également trouver des applications, par exemple, dans le secteur automobile.»

Cette nouvelle chaire braque en tout cas des projecteurs avantageux sur le List. «La présence et le rayonnement internationaux du List dans le secteur des transports bénéficieront de manière significative des recherches du Dr Lopes», se réjouit Thomas Kallstenius , directeur général de l’institut de recherche public.

«L’attribution de l’une des rares et prestigieuses chaires FNR Pearl est une forte reconnaissance de la qualité de ce nouveau projet. ‘Drivecomp’ tirera parti du rôle du List dans les initiatives nationales liées aux matériaux composites et au secteur spatial, et renforcera les collaborations avec les entreprises spécialisées dans ces domaines. Totalement en phase avec notre stratégie de recherche sur les matériaux, le projet ouvrira les portes d’autres secteurs d’application des structures composites légères tels que l’automobile, la marine et les énergies renouvelables.»