ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

124 nouveaux points de vente en France

Chaussea peut s’agrandir



Outre la France, le groupe Chaussea est actif au Luxembourg avec quatre points de vente situés à Luxembourg-Gare, Foetz, Dudelange et Esch-Belval. (Photo: Maison Moderne)

Outre la France, le groupe Chaussea est actif au Luxembourg avec quatre points de vente situés à Luxembourg-Gare, Foetz, Dudelange et Esch-Belval. (Photo: Maison Moderne)

L’enseigne lorraine de chaussures va s’étendre sur 124 points de vente supplémentaires, devenant ainsi une des leaders de la vente de chaussures dans l’Hexagone.

L’Autorité de la concurrence a donné son feu vert,  le 20 mai dernier , en vue de la reprise de 124 anciens magasins de l’enseigne La Halle par le groupe lorrain Chaussea, actif à travers quatre points de vente au Luxembourg.

Avec cette opération, Chaussea devrait franchir le cap des 4.000 salariés répartis dans 504 magasins, avec une part de marché estimée entre 20% et 30% en France, selon l’organisation.

Celle-ci a toutefois conditionné l’extension du parc de magasins à la cession de quatre points de vente, situés dans des zones de chalandise où un risque d’atteinte à la concurrence a été détecté. Il s’agit des magasins La Halle de Dole (Jura), Lure (Bourgogne) Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) et Saint-Memmie (Marne).

Chaussea s’est engagé à céder les magasins La Halle de Dole, Lure et Saint-Memmie à un ou plusieurs concurrents, tandis que le groupe va se séparer de son point de vente de Manosque.

Une reprise déjà effective

L’opération fait suite à la procédure de redressement judiciaire de l’enseigne La Halle entamée en 2020. Fait assez rare: l’Autorité de la concurrence a accordé, fin juin 2020, une dérogation permettant aux candidats de reprendre les magasins concernés sans attendre sa décision finale. D’un côté, le groupe Beaumanoir (connu pour les enseignes de prêt-à-porter Cache-Cache, Morgan, Bonobo) a repris 366 des 830 points de vente de La Halle, et l’autorisation a finalement été rendue le 24 mars dernier. De l’autre côté, Chaussea a donc repris 124 des 128 magasins de l’enseigne pour lesquels le groupe s’était porté candidat.

Avec 380 points de vente situés en France, en Belgique et au Luxembourg, Chaussea dit vendre 26 millions de paires par an. Ses magasins totalisent 7.000 références différentes, avec un accent porté sur des modèles «fashion» tout en pratiquant des prix remarquables, affirme le groupe.

Chaussea se positionne sur le segment des chaussures «fashion» à prix accessibles. (Photo: Maison Moderne)

Chaussea se positionne sur le segment des chaussures «fashion» à prix accessibles. (Photo: Maison Moderne)

Des marchés aux boutiques

À l’origine de cette enseigne, Gaëtan Grieco a commencé à vendre des chaussures sur les marchés en France, en 1984. La même année, l’actuel président du groupe ouvre son premier magasin appelé La Chausserie, à Valleroy, près de Metz. En parallèle des marchés, il développe son enseigne avec un second point de vente à Fameck, mais aussi un dépôt et des bureaux.

En 1990, La Chausserie devient Distri’Chauss, puis Chaussea. En 2000, le groupe se renforce avec le rachat de son concurrent Reno (11 magasins), puis en 2003 avec les 20 boutiques de Fallay. Trois ans plus tard, il reprend les 83 points de vente Multichaussures du groupe belge Euroshoes.

Aujourd’hui, Chaussea dispose d’un maillage assez fort en Grande Région avec un point de vente à Arlon, à Mont-Saint-Martin, mais aussi à Thionville, Fameck, Clouange et Semécourt notamment.