ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Nouveau PAP

Changement urbain à Howald



Le projet «AXS» va contribuer à donner un nouveau visage à la rue des Scillas à Howald. (Illustration: Beiler François Fritsch)

Le projet «AXS» va contribuer à donner un nouveau visage à la rue des Scillas à Howald. (Illustration: Beiler François Fritsch)

La rue des Scillas et ses abords à Howald vont connaître une mue profonde avec un développement urbain en bordure de la nouvelle N3, où passera le tram. Zoom sur le PAP de l’îlot conçu par Beiler François Fritsch suite aux ateliers menés avec les administrations.

L’îlot qui est bordé par la rue des Scillas à Howald était auparavant occupé par une zone d’activité commerciale qui est en phase de démantèlement . D’ici le mois de mars, les démolitions vont commencer, amorçant la transformation du terrain vers ce qui deviendra le projet «AXS».

Pour entamer cette mue, le bureau Beiler François Fritsch a conçu un plan d’aménagement particulier (PAP) pour le compte de l'investisseur-développeur belge Baltisse, propriétaire du terrain.

Une vue aérienne des anciennes surfaces commerciales. Google Earth / capture d'écran

Une vue aérienne des anciennes surfaces commerciales. Google Earth / capture d'écran

Libérer le terrain pour le tram et la N3

Or le gouvernement avait besoin d’une partie du terrain de 2,3 hectares pour faire passer le tram à Howald et poursuivre la ligne vers la Cloche d’Or, ainsi que construire la nouvelle route nationale N3 qui reliera la gare au futur contournement d’Hesperange.

Cette nécessité empiète de manière importante sur le terrain puisque 25% de la surface totale, qui était initialement entre les mains de Baltisse, devaient être cédés pour ces nouvelles infrastructures. C’est dans ces conditions que le site a dû être redéveloppé et un nouveau programme envisagé.

«Le but premier n’a jamais été de redévelopper ce terrain et la demande a surpris tout le monde», explique Tom Beiler du bureau Beiler François Fritsch. «Si bien que des baux commerciaux ont dû être cassés.»

Le terrain jouit d’un emplacement très intéressant, juste à côté de la gare de Howald et du P+R qui est en cours de construction. Une nouvelle gare de bus va également être réalisée juste à côté. Et enfin, le terrain se situe entre deux arrêts de tram. 

Plusieurs nouveaux immeubles vont être construits sur ce terrain à Howald. (Illustration: Beiler François Fritsch)

1 / 3

Sur les 45.000m2 développés, 20% seront consacrés au logement. (Illustration: Beiler François Fritsch)

2 / 3

Le terrain est développé en plusieurs lots de différentes hauteurs. (Illustration: Beiler François Fritsch)

3 / 3

45.000m 2 à venir

Au total, 45.000m2 vont être développés, dont 20% seront consacrés au logement. Le reste se répartira entre des commerces et des bureaux. Au départ, seuls 10% des surfaces auraient pu être consacrés au logement, puis après des modifications ponctuelles du PAG, ce ratio a été porté à 15% et a été augmenté volontairement à 20%. Sur ce volume, 10% seront des logements à coût modéré.

Les logements sont rassemblés dans le lot 1, à l’angle du terrain, et seront rassemblés dans un bâtiment de 12 niveaux, avec un socle comprenant aussi une crèche et des commerces (surface brute pour les logements: 8.500m2). Ce sera une nouvelle typologie de logements, avec principalement de petites surfaces.

Le lot 2 sera un lot mixte de bureaux et de commerces. Le lot 3 sera un ensemble de bureaux, répartis sur trois bâtiments. Ces bâtiments auront des hauteurs plus basses, à 6 ou 7 niveaux. Les socles seront traités à hauteur humaine, introduisant un rapport d’échelle convivial pour ce nouvel ensemble urbain. Au total, 45.000m2 seront construits, répartis sur les 3 lots.

Des aménagements extérieurs publics

Le terrain est en pente, avec une déclivité de 8m. «Nous devons composer avec le nouveau terrain naturel qui est défini par les infrastructures publiques», explique Tom Beiler. Aussi, une venelle a été introduite à l’intérieur de l’îlot pour permettre une circulation douce et rejoindre à pied la rue des Scillas et le tram depuis la gare. Les voitures n’auront pas accès à l’intérieur même de l’îlot. Elles seront logées en sous-sol. Plusieurs plantations seront réalisées pour verduriser l’ensemble. Un business park est envisagé entre les immeubles du lot 3.

La livraison de ce nouvel ensemble pourrait être attendue en 2025.