POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nomination

Chaises musicales en préparation au LSAP



Nicolas Schmit doit faire son entrée à la Commission à l’automne. (Photo: Mike Zenari/ Archives Maison Moderne)

Nicolas Schmit doit faire son entrée à la Commission à l’automne. (Photo: Mike Zenari/ Archives Maison Moderne)

La promotion de Nicolas Schmit à la Commission européenne va donner l’occasion à une candidate malheureuse aux législatives de rejoindre la Chambre des députés.

La nomination imminente de Nicolas Schmit au sein de la Commission von der Leyen –  un fait certain , selon lui, et ce  malgré le souhait de l’Allemande de se voir proposer une candidate par pays  – laisse une place libre au Parlement européen. Un siège que devrait logiquement occuper Marc Angel , deuxième candidat du LSAP ayant recueilli le plus de voix à l’issue du scrutin du 26 mai dernier.

Interrogé par RTL, le conseiller communal de Luxembourg a confirmé qu’il était prêt à rejoindre Strasbourg, et ainsi à tirer un trait sur son mandat de député.

Il laisserait alors une place vacante à la Chambre des députés, qui reviendrait à Francine Closener , selon le nombre de suffrages recueillis à l’issue des élections législatives d’octobre 2018. Celle-ci se montre «prudente», indique RTL, et attend la confirmation de la nomination de M. Schmit pour se prononcer.

La radio luxembourgeoise s’est ensuite tournée vers le candidat suivant dans la liste LSAP, à savoir Cécile Hemmen , redevenue simple conseillère communale fin 2018, après avoir échoué à se faire réélire à la Chambre et avoir démissionné de son poste de bourgmestre, occupé depuis 2011 à Weiler-la-Tour sur fond de «rivalités politiciennes». Elle s’est dite prête à retourner rue du Marché-aux-Herbes si Mme Closener ne souhaitait pas y siéger.