POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelles têtes

Chaises musicales à la Chambre



274946.jpg

Semiray Ahmedova a prêté serment. Une nouvelle tête avant l’arrivée d’autres dans les rangs de la majorité. (Photo: Chambre des députés)

Mardi, la première séance plénière a été l’occasion d’amorcer les mouvements annoncés dans les rangs de la majorité.

Semiray Ahmedova était la première arrivée mardi, souriante et quelque peu fébrile. Répétition expresse de sa prestation de serment devant la chaire encore vide du président sous les ordres de l’huissier de la Chambre. Une fois les députés réunis, la 16e femme de la représentation nationale a «jur[é] fidélité au Grand-Duc, obéissance à la Constitution et aux lois de l’État» avant de prendre place aux côtés de Djuna Bernard sous les applaudissements de ses pairs.

Le départ de Roberto Traversini induit non seulement l’arrivée de Mme Ahmedova – neuvième suppléante appelée par Fernand Etgen – mais aussi un jeu de chaises musicales, n’étant pas remplacé poste pour poste dans toutes les commissions où il siégeait. Mme Ahmedova rejoint les commissions des classes moyennes et du tourisme, du contrôle de l’exécution budgétaire, de la culture et la délégation auprès de l’Assemblée parlementaire de l’Otan.

Francine Closener et Claude Lamberty annoncés

Roberto Traversini a également été remplacé mercredi matin au poste de bourgmestre de Differdange. La présidente de la section locale de Déi Gréng, Christiane Brassel-Rausch, a été élue par le conseil communal dont Roberto Traversini a aussi démissionné.

D’autres changements de têtes interviendront à la Chambre dans les prochaines semaines. Semiray Ahmedova, 38 ans, sera bientôt rejointe dans les rangs de Déi Gréng par Chantal Gary, une autre écologiste de 31 ans, qui prêtera serment le 22 octobre prochain, remplaçant Henri Kox , appelé au gouvernement.

Au LSAP, c’est Marc Angel qui cédera son siège à Francine Closener lorsque Nicolas Schmit sera officiellement intronisé à la Commission européenne, afin de remplacer l’ancien ministre du Travail au Parlement européen.

Le DP verra quant à lui le retour de Claude Lamberty à la Chambre à la fin de l’année puisque Joëlle Elvinger doit rejoindre la Cour des comptes européenne, Henri Grethen faisant valoir ses droits à la retraite.