ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Course aux bonnes affaires

Les centres commerciaux en mode braderie anticipée



Après une fréquentation timide durant un été marqué par les congés estivaux et l’impact du télétravail, les centres commerciaux situés dans les quartiers d’affaires espèrent pouvoir faire le plein de chalands pendant le week-end prochain. (Photo: Paperjam)

Après une fréquentation timide durant un été marqué par les congés estivaux et l’impact du télétravail, les centres commerciaux situés dans les quartiers d’affaires espèrent pouvoir faire le plein de chalands pendant le week-end prochain. (Photo: Paperjam)

Alors que le jour J de la braderie en ville est ce lundi 31 août, nombreux sont les centres commerciaux à organiser leur propre opération… avec quelques jours d’avance.

Le jour J est fixé à ce lundi, mais la course à la braderie est d’ores et déjà lancée avec, en tête du peloton, les centres commerciaux de la Belle Étoile et City Concorde qui ouvrent dès ce jeudi le bal des bonnes affaires à coup d’animations et de promotions.

«Les grandes surfaces commencent plus tôt la braderie pour capter la clientèle avant celle de Luxembourg lundi», résume Marc Muller, président de la Femo et lui-même à la tête d’une maroquinerie installée à la Belle Étoile, dans le centre-ville de la capitale, au centre commercial Auchan Kirchberg et à Ettelbruck.

Lors des précédentes éditions, la Belle Étoile ouvrait le bal le vendredi, mais cette année est pour le moins particulière. Dans le centre-ville, les commerces sont en effet autorisés à proposer des offres bradées pendant trois jours, du samedi 29 au lundi 31 août.

L’ouverture dominicale des commerces se décline d’ailleurs non seulement en ville, mais aussi dans les shopping centers périphériques. «C’est très bien, j’espère que les clients seront au rendez-vous», glisse le commerçant. À quelques kilomètres de là, au centre commercial Cloche d’Or, les préparatifs vont bon train pour le coup d’envoi prévu ce samedi 29 août.

La Cloche d’Or cible les familles

«La braderie permet de finir les soldes, de finir la saison et de proposer aux clients de très bonnes affaires», assure Adeline Sauvenay, à la tête d’une maroquinerie dans le complexe commercial et membre de l’association des commerçants. Après un été difficile marqué par une fréquentation timide sur fond de désertification du quartier – télétravail et congés obligent –, les détaillants misent sur une clientèle familiale venue de toute la Grande Région.

Une campagne publicitaire est menée au-delà des frontières du Luxembourg avec une cible claire: les familles en quête d’achats pour la rentrée scolaire. «En semaine, les gens travaillent. Le week-end, ils ont plus de temps devant eux et la météo peu encourageante ce week-end est un bon prétexte pour faire un petit tour en centre commercial», abonde la commerçante.

En semaine, les gens travaillent. Le week-end, ils ont plus de temps devant eux.

Adeline Sauvenay,  commerçante,  Centre commercial Cloche d’Or

Des animations pour petits et grands ainsi que des concours et jeux sont prévus pour ponctuer ce week-end. Reste qu’Auchan, le principal occupant des centres du Kirchberg et de la Cloche d’Or, lance ce jeudi ses offres de braderie. «Ce sont deux approches différentes», conclut Adeline Sauvenay.