PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Finance durable

CCB cote sa nouvelle obligation verte à Luxembourg



La cérémonie virtuelle «Ring the Bell» s’est tenue en présence de Liu Jiang, CEO de China Construction Bank (Europe), Yang Xiaorong, ambassadrice de Chine, Claude Marx, directeur général de la CSSF et Julie Becker, CEO de la Bourse de Luxembourg (de gauche à droite). (Photo: Luxembourg Stock Exchange)

La cérémonie virtuelle «Ring the Bell» s’est tenue en présence de Liu Jiang, CEO de China Construction Bank (Europe), Yang Xiaorong, ambassadrice de Chine, Claude Marx, directeur général de la CSSF et Julie Becker, CEO de la Bourse de Luxembourg (de gauche à droite). (Photo: Luxembourg Stock Exchange)

Cette obligation d’un montant de 800 millions d’euros émise par la succursale luxembourgeoise de la banque chinoise financera des programmes de gestion de l’eau en Chine.

Le Luxembourg Green Exchange (LGX) – le marché dédié, au sein de la Bourse de Luxembourg, aux investissements destinés à lutter contre le réchauffement climatique – accueille l’obligation verte de 800 millions d’euros de China Construction Bank, le premier instrument de ce type à être émis par CCB concernant son cadre actualisé d’obligations vertes, sociales et liées au développement durable. L’ajout de cette obligation porte le montant total des obligations vertes internationales affichées par CCB sur LGX à 1,8 milliard d’euros. CCB a émis sa première obligation verte offshore en 2018, une obligation de 500 millions d’euros qui a été certifiée par la Climate Bonds Initiative, cotée sur LuxSE et affichée sur LGX. 

Il s’agit également de la première obligation verte d’un émetteur chinois à être cotée et négociée à la LuxSE en 2021.

«Nous sommes heureux de marquer la cotation de la nouvelle obligation verte de CCB, qui est une autre étape importante dans l’étroite coopération de nos deux institutions. Nous sommes honorés d’être le lieu de cotation international privilégié de CCB pour ses obligations vertes et nous saluons l’importance que CCB accorde au développement durable. Les marchés financiers internationaux doivent soutenir la transition en cours vers une économie plus verte et plus inclusive et travailler ensemble au-delà des frontières pour renforcer l’agenda de la finance durable», a déclaré Julie Becker , CEO de LuxSE et fondatrice de LGX.

23 projets de gestion des eaux financés

L’obligation est alignée sur les normes internationales et les objectifs de décarbonisation de la Chine, à savoir atteindre le pic des émissions de carbone d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2060. Le produit de l’obligation contribuera à financer 23 projets de gestion durable de l’eau et des eaux usées dans 10 provinces chinoises. Il s’agit notamment d’un projet de formation sur les rivières situé dans la province du Yunnan et d’un projet de traitement des eaux usées situé dans la province du Guangdong.

«Il s’agit de la première obligation spéciale à l’étranger pour la protection de l’eau et la gouvernance environnementale émise par une institution financière chinoise, marquant une nouvelle étape dans la coopération croissante entre CCB et LuxSE en matière de financement vert. À l’avenir, CCB et les institutions concernées au Luxembourg et en Europe auront de brillantes perspectives de coopération dans des domaines tels que l’alignement du catalogue vert, l’investissement et le financement transfrontaliers verts, l’innovation en matière de produits financiers verts et autres perspectives connexes», a déclaré Wang Hao, vice-président de CCB, depuis le siège de la banque en Chine.