POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Tourisme

Une carte pour savoir où et comment voyager en Europe



Le site Re-open EU vous dit où et comment voyager en Europe en cette période de pandémie. (Photo: Shutterstock)

Le site Re-open EU vous dit où et comment voyager en Europe en cette période de pandémie. (Photo: Shutterstock)

La Commission européenne a lancé Re-open EU, un site qui livre des informations régulièrement mises à jour sur les conditions de voyage en Europe. Ouverture des plages, port du masque, quarantaine à l’arrivée… Utile avant de réserver ses vacances.

Semaine après semaine, Luxair étoffe son offre . On peut maintenant voler vers le Portugal, l’Espagne, l’Italie. Bientôt ses avions redécolleront vers la Bulgarie ou encore la Grèce. Mais à quoi faut-il s’attendre sur place? Quarantaine, prise de température? Les bars, restaurants et plages seront-ils ouverts? Pour éviter les mauvaises surprises lors de votre arrivée en vacances, la Commission européenne a mis en place une carte interactive, Re-open EU.

Elle affirme mettre à jour régulièrement les informations concernant les conditions de voyage dans les pays de l’Union européenne, qui peuvent toujours varier en cette période incertaine. «Bien que la Commission s’efforce de les tenir à jour, elle n’assume aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, explicitement ou implicitement, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations», avertit-elle cependant.

Sur ce site, sélectionnez votre destination et naviguez entre les différents onglets: «Voyages», «Services» ou encore «Santé et sécurité».

En rouge, les pays où la quarantaine est obligatoire. En jaune, il existe certaines restrictions et, en vert, entrée sans quarantaine. (Photo: Capture d’écran du site Re-open EU)

En rouge, les pays où la quarantaine est obligatoire. En jaune, il existe certaines restrictions et, en vert, entrée sans quarantaine. (Photo: Capture d’écran du site Re-open EU)

Toujours une quarantaine en Espagne

Par exemple, en Espagne, le site indique qu’une quarantaine de 14 jours reste obligatoire à quelques exceptions près (travailleurs frontaliers, etc.). Il existe aussi des restrictions de circulation à l’intérieur du pays, qui devraient être levées le 21 juin. En revanche, hôtels, bars, restaurants et plages ont rouvert, avec des capacités limitées selon les régions. Avec masque obligatoire.

Pas de quarantaine ni de déplacements limités en Italie ou en France, qui ont rouvert leurs hôtels, restaurants, commerces et plages. Le port du masque est obligatoire dans la plupart des lieux clos.

Des tests Covid-19 à l’entrée en Grèce

En Grèce, autre exemple, les visiteurs peuvent être soumis à des tests Covid-19. Ils n’échapperont à la quarantaine que s’ils s’avèrent négatifs. Il faudra privilégier le voyage en avion. «Les arrivées par voie terrestre, à l’exception de la frontière avec la Bulgarie, sont interdites. À partir du 1er juillet, des tests d’échantillonnage seront effectués. Le plan fait l’objet d’ajustements lors de l’évolution des données épidémiologiques», écrit le site. Une fois sur place, on peut quand même manger au restaurant, visiter des musées, se baigner à la plage et faire du shopping en ville. Le port du masque est seulement recommandé, mais obligatoire dans les transports en commun.

Entrée stricte aussi sur le territoire de la Bulgarie. Les Luxembourgeois échappent à la quarantaine obligatoire, mais pas les Belges. «Les touristes qui ne sont pas soumis à la quarantaine doivent soumettre aux inspecteurs de la santé à la frontière une déclaration concernant l’observation des mesures anti-épidémiques du ministère de la Santé et la reconnaissance des risques de Covid-19.» Par contre, moins de soucis pour rentrer dans les restaurants et lieux touristiques. Le masque est obligatoire dans les pharmacies et centres médicaux, ainsi que dans les transports publics.

Si les pays s’ouvrent au sein de l’Union européenne, ce n’est pas encore le cas des frontières extérieures, qui devront certainement attendre le mois de juillet .