POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Sécurité routière

La capitale travaille à l’amélioration de ses passages piétons



L’association à but non lucratif ZUG a récemment pointé du doigt la capitale pour des passages à niveau présumés dangereux. L’association en a identifié 475, mais, pour la Ville, seulement 32 intersections demeurent potentiellement problématiques.  (Photo: Shutterstock)

L’association à but non lucratif ZUG a récemment pointé du doigt la capitale pour des passages à niveau présumés dangereux. L’association en a identifié 475, mais, pour la Ville, seulement 32 intersections demeurent potentiellement problématiques.  (Photo: Shutterstock)

Dans un rapport publié le 8 novembre, le Centre pour une justice urbaine (ZUG) juge dangereux plus d’un quart des passages pour piétons (475 au total) dans la capitale. La Ville de Luxembourg conteste ce résultat et mentionne ses efforts pour améliorer la situation.

475 passages pour piétons, sur les 1.787 que compte la Ville de Luxembourg, ne seraient pas conformes au Code de la route. Cette conclusion émise par le Zentrum fir Urban Gerechtegkeet (Centre pour une justice urbaine) s’appuie sur des données issues d’une collecte d’informations effectuée par 20 volontaires au cours de l’été 2021.  

Bien qu’elle ait identifié des problèmes sur 32 passages pour piétons, «dont la conformité pourrait être discutée», le porte-parole de la Ville de Luxembourg réfute la plupart des accusations de l’asbl. «L’analyse du ZUG est basée sur une interprétation personnelle du Code de la route, et non sur celle d’experts en la matière qui ont passé du temps sur ce sujet et à un niveau professionnel. Le ZUG, par exemple, n’a pas – selon ses propres dires – visité physiquement tous les lieux, mais s’est basé sur des photos et une mesure linéaire numérique, au lieu de se rendre sur place et de travailler avec des critères objectifs», indique-t-on à Delano.

Selon le ZUG, les points rouges indiquent les passages pour piétons non conformes. Pour les jaunes, le ZUG n’est pas convaincu de leur conformité. (Illustration: Zentrum fir Urban Gerechtegkeet)

Selon le ZUG, les points rouges indiquent les passages pour piétons non conformes. Pour les jaunes, le ZUG n’est pas convaincu de leur conformité. (Illustration: Zentrum fir Urban Gerechtegkeet)

Récemment nommée parmi six villes les plus accessibles d’Europe, la Ville fait valoir qu’elle travaille constamment à l’amélioration des espaces publics, en particulier pour ceux qui circulent en fauteuil roulant ou sont malvoyants. Un représentant du collège échevinal ajoute par ailleurs que «la sécurité de tous les passages zébrés est définie par le Code de la route et les directives gouvernementales».

Par le passé, la ville avait déjà été critiquée pour ses pistes cyclables peu sécurisées . Bien que la situation se soit améliorée, les cyclistes exigent des infrastructures plus sûres pour ceux qui souhaitent moins dépendre des voitures ou transports en commun pour circuler dans la capitale.

Cet article a été écrit pour Delano , traduit et édité pour Paperjam.