PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

À lire, à voir (3/10)

«Le Capital au XXIe siècle», adapté au cinéma



Sorti fin juin, le documentaire retrace depuis 1750 l’évolution des inégalités et montre la place du capital dans le partage de la richesse. (Photo: Diaphana Distribution)

Sorti fin juin, le documentaire retrace depuis 1750 l’évolution des inégalités et montre la place du capital dans le partage de la richesse. (Photo: Diaphana Distribution)

L’été est une période propice à la lecture et au rattrapage de visionnage de films ou de séries. Paperjam.lu vous propose une sélection d’ouvrages et de films récents liés à l’économie et à la finance. Cette semaine, «Le Capital au XXIe siècle» de Justin Pemberton et Thomas Piketty.

«1% de la population mondiale possède plus que les 99% restants»: le début de la bande-annonce tape fort pour promouvoir le best-seller de l’économiste Thomas Piketty, «Le Capital au XXIe siècle» (paru en 2013), adapté au cinéma.

Sorti fin juin (il devait être projeté avant le confinement), le documentaire retrace depuis 1750 l’évolution des inégalités et montre la place du capital dans le partage de la richesse. Il mêle diverses images d’archives, des extraits de séries télévisées ou de films, aux commentaires de spécialistes, d’économistes et d’historiens.

Le pitch

«En mélangeant références à la pop culture et interventions d’experts parmi les plus influents de notre époque, le film est un voyage à travers l’histoire moderne de nos sociétés. Il met en perspective la richesse et le pouvoir, d’un côté, et, de l’autre, le progrès social et les inégalités. Une réflexion nécessaire pour comprendre le monde d’aujourd’hui», explique le site de Diaphana Distribution.

Ce qu’ils en disent

L’Obs : «Amateur de cinéma, Piketty raconte, en images collationnées avec talent par Pemberton, l’histoire du capital depuis le XVIIIe siècle, et, sur fond de sitcoms, d’extraits de mélos, d’archives et de chansons pop, démontre la toxicité du capitalisme, quand celui-ci sert à creuser les inégalités.»

Franceinfo : «Multipliant les références à la pop culture à travers ses chansons, le coréalisateur Justin Pemberton a apporté sa patte en filmant comme s’il s’agissait d’un clip entrecoupé d’interviews claires et efficaces. Il rend ainsi le propos encore plus choc que s’il s’était agi d’une simple démonstration économique – parfaitement maîtrisée au demeurant. Le documentaire a été réalisé avant l’irruption de la pandémie de coronavirus, mais il est aujourd’hui plus d’actualité que jamais avec la crise économique mondiale post-Covid qui s’annonce.»

La Croix : «Le film ne cite pas beaucoup de chiffres. Il n’est pas bourré de courbes et graphiques, à la façon des livres d’économie. Mais il contient quelques moments d’anthologie, comme cette séquence où Margaret Hodge, parlementaire britannique, interroge un vice-président de Google, Matt Brittin, et le force à reconnaître qu’une bonne part des profits de l’entreprise part vers une filiale basée aux Bermudes. Son visage, au moment où s’achève la démonstration, vaut plus que des mots.»

La bande-annonce

Fiche technique

Genre: documentaire

Durée: 1h43

Réalisation: Justin Pemberton et Thomas Piketty

Scénario: Justin Pemberton, Matthew Metcalfe, Thomas Piketty

Producteur: Matthew Metcalfe

D’après l’ouvrage de Thomas Piketty aux Éditions du Seuil