ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Transport maritime

Le canal de Suez bloqué par un porte-conteneurs



Un incident d’échouage spectaculaire paralyse actuellement tout le trafic sur le canal de Suez. Une utilisatrice d'Instagram a posté une photo du porte-conteneurs géant depuis le Maersk Denver, bloqué derrière l'Ever Given. (Photo:  fallenhearts17/Instagram )

Un incident d’échouage spectaculaire paralyse actuellement tout le trafic sur le canal de Suez. Une utilisatrice d'Instagram a posté une photo du porte-conteneurs géant depuis le Maersk Denver, bloqué derrière l'Ever Given. (Photo:  fallenhearts17/Instagram )

Le navire, battant pavillon taïwanais, a été déporté par une rafale de vent. Une centaine de bateaux sont bloqués suite à cet incident.

Le canal de Suez, l’une des routes commerciales les plus fréquentées au monde, assurant le passage de 10% du commerce maritime mondial, est actuellement paralysé. Le MV Ever Given, un porte-conteneurs battant pavillon taïwanais long de 400 mètres et large de 59 mètres pour 219.000 tonnes, en route vers Rotterdam, s’est mis en travers peu après 8 heures du matin et a empêché tout trafic dans les deux sens.

Suite à cet accident, ce sont déjà 100 navires qui sont à l’arrêt. Des remorqueurs sont actuellement en train d’essayer de remettre le navire à flot, selon l’Autorité du canal de Suez (SCA) – fait confirmé par de nombreux utilisateurs présents sur les lieux.

19.000 navires par an

En 2020, près de 19.000 navires ont emprunté ce chemin, rapportant ainsi à l’Égypte pour 5,61 milliards de dollars de droits de passage. Un trafic qui a incité le pays à annoncer, en 2015, un projet de développement du canal visant à réduire les temps d’attente et à doubler le nombre des navires l’utilisant d’ici 2023. 

Les navires luxembourgeois empruntent souvent ce passage. À ce jour, le registre maritime tenu par le Commissariat aux affaires maritimes recense 184 navires sous pavillon grand-ducal. Ce sont, pour la plupart, des navires à usage professionnel comme des porte-conteneurs ou des dragues. On recense tout de même 31 unités destinées aux croisières commerciales, principalement des super-yachts.