POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Loyers des restaurants et boutiques

Luxembourg-ville renonce à trois mois de loyers



Les magasins qui ont rouvert ce lundi ne recommenceront à payer leur loyer qu’à compter du 1er juin. (Photo: Paperjam / Archives / Nader Ghavami)

Les magasins qui ont rouvert ce lundi ne recommenceront à payer leur loyer qu’à compter du 1er juin. (Photo: Paperjam / Archives / Nader Ghavami)

Face aux difficultés économiques rencontrées par les commerçants et restaurateurs, la Ville de Luxembourg a décidé de repousser au 1er juin la reprise de la perception des loyers. Sur le trimestre mars-avril-mai, la Ville aura donc renoncé à 240.000 euros de loyers, soit 80.000 euros par mois.

Les commerçants et restaurateurs locataires auprès de la Ville de Luxembourg peuvent pousser un ouf de soulagement: la municipalité ne reprendra la perception des loyers qu’à compter du 1er juin prochain, a annoncé Serge Wilmes  (CSV) à Paperjam.

Le premier échevin a confirmé que la Ville renonce non seulement aux loyers perçus durant la période de confinement, mais aussi à celle de la reprise des activités, à tout le moins pour les commerces. Les restaurants restent en effet fermés actuellement dans tout le pays, mais certains assurent un service de vente à emporter ou de livraison .

Au total, «les loyers auxquels la Ville de Luxembourg renonce, afin d’aider les commerces et restaurateurs, s’élèvent à quelque 80.000 euros par mois», indique le premier échevin en charge du commerce, soit un total de 240.000 euros pour la période allant de mars à juin 2020.

Serge Wilmes précise que la reprise de la perception des loyers ne concerne que les locataires qui ont à nouveau la possibilité de rouvrir leurs portes. Les restaurateurs peuvent donc encore respirer un peu.