POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

drame à trèves

Luxembourg sécurise sa zone piétonne



À Trèves, une voiture a percuté la foule dans la zone piétonne et a fait plusieurs morts et des blessés. (Photo: Twitter)

À Trèves, une voiture a percuté la foule dans la zone piétonne et a fait plusieurs morts et des blessés. (Photo: Twitter)

La vigilance est de mise à Luxembourg-ville, qui entend déployer, d’ici mercredi soir, des bornes en béton pour sécuriser son centre piétonnier. À Trèves, un conducteur a foncé dans la foule, mardi après-midi, faisant cinq morts et une quinzaine de blessés, dont certains dans un état critique.

La bourgmestre de la ville de Luxembourg,  Lydie Polfer (DP), a annoncé, mardi, en fin de journée, une sécurisation de la zone piétonne, quelques heures après qu’un conducteur de 51 ans a percuté avec sa voiture des passants à Trèves, faisant cinq morts et une quinzaine de blessés.

Selon la police de Trèves, l’individu a roulé à travers une partie de la zone piétonne, «en partant de la basilique de Constantin, via Brotstrasse, Hauptmarkt, Simeonstrasse jusqu’à la Porta Nigra. (…) Après avoir tourné dans la Christophstrasse et roulé quelque 100 mètres plus loin, il a arrêté brièvement son véhicule et a été arrêté par la police.» 

Toutes les personnes décédées étaient originaires de Trèves. Le Parquet a qualifié les faits de «meurtre multiple, de tentative de meurtre et de lésions corporelles dangereuses». Le mobile n’est pas encore déterminé. La police locale indiquait mardi n’avoir «aucune preuve de motivations politiques ou religieuses».

Une réaction rapide à Luxembourg-ville

À Luxembourg-ville, des mesures ont été prises très rapidement. «La Ville déploiera le système de bornes en béton armé dès demain soir (lire mercredi soir, ndlr)», renseigne un bref communiqué de l’administration communale. Celle-ci a présenté également ses condoléances à la ville frontalière et à ses habitants.

Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) avait aussi fait part de sa solidarité envers ses voisins allemands juste avant, via les réseaux sociaux, tout comme la ministre de l’Intérieur Taina Bofferding (LSAP).

Ces mesures de précaution sont apparues nécessaires, car, depuis ces dernières semaines, le centre de Luxembourg-ville connaît un regain de passage  particulièrement marqué durant les week-ends. Si, tout comme à Trèves,  le traditionnel marché de Noël n’a pas lieu cette année dans la capitale suite aux restrictions sanitaires imposées par le Covid-19, des illuminations et décorations hivernales ornent les axes commerciaux majeurs de la ville.

Des secours venus du Luxembourg

Face au drame qui s’est joué en Allemagne, les autorités luxembourgeoises ont décidé d’y envoyer en appui quatre ambulances du CGDIS, un véhicule Samu et deux hélicoptères.

L’accueil de blessés allemands dans des hôpitaux luxembourgeois était aussi une possibilité étudiée mardi soir.