ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Un passeport automobile

La blockchain contre les arnaques automobiles



Comme Ford, BMW a décidé de participer au projet qui permettra de délivrer un passeport à chaque automobile et de suivre son parcours depuis sa commercialisation. (Photo: BMW)

Comme Ford, BMW a décidé de participer au projet qui permettra de délivrer un passeport à chaque automobile et de suivre son parcours depuis sa commercialisation. (Photo: BMW)

Mobi, l’alliance mondiale autour des questions de mobilité, a annoncé mardi le lancement prochain d’un passeport pour l’automobile. De quoi mettre fin à l’arnaque la plus connue dans le monde de l’occasion: le bricolage du kilométrage.

Changement de propriétaire, entretien, kilométrage, dommages: un projet de l’alliance mondiale de la mobilité pourra tout savoir de chaque véhicule en circulation grâce à un «passeport automobile» basé sur la blockchain.

Ford et BMW sont les deux premiers constructeurs à officialiser leur participation à ce projet d’envergure mondiale, indique ZDNet , mais vu les partenaires réunis dans Mobi, de nombreux autres devraient suivre.

«Une identité numérique sécurisée du véhicule jette les bases d’un réseau entièrement automatique pour les services de transport basés sur l’utilisation», a déclaré le COO et cofondateur de Mobi, Tram Vo, selon le communiqué de presse de Mobi . «Nous nous attendons à ce que ce réseau de transfert de valeur sans frictions dans la nouvelle économie du mouvement ouvre des milliards de dollars de nouvelles opportunités pour monétiser les véhicules, les services, les données et l’infrastructure.»

D’autres cas d’utilisation de VID incluent la chaîne d’approvisionnement, le financement automobile, la recharge de véhicules électriques, l’échange de données de véhicules autonomes et bien plus encore. VID II améliore la visibilité des actifs, créant un point d’ancrage pour des cas d’utilisation supplémentaires, la provenance des données et des agents économiques autonomes.

«Ford croit que cette recherche sur la technologie de l’identité des véhicules pourrait mener à de meilleures expériences de propriété», déclare Cynthia Flanigan, directrice Recherche et technologie des véhicules, et Recherche et ingénierie avancée de Ford. «Nous pensons également que cette technologie pourrait contribuer à simplifier le processus d’achat à l’avenir.»