ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Restrictions sanitaires

Un Black Friday 2020 tout en nuances



Le Black Friday lance aussi le bal des ouvertures dominicales des commerces et cela, jusqu’à la fin de cette année. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Le Black Friday lance aussi le bal des ouvertures dominicales des commerces et cela, jusqu’à la fin de cette année. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Heures d’ouverture et animations: la crise sanitaire amène à quelques adaptations dans l’organisation de cette journée phare pour de nombreux commerces.

Ce vendredi marque le coup d’envoi de la course aux achats de fin d’année avec le «Black Friday». Jusqu’à dimanche inclus, les magasins et centres commerciaux du Luxembourg annoncent des promotions dans un contexte particulier.

D’un côté, les bars et restaurants sont tenus de rester fermés jusqu’au 15 décembre au Luxembourg, un élément qui peut influencer la durée d’une sortie shopping par exemple puisqu’il n’est pas question de s’octroyer une petite pause gourmande, sauf en vente à emporter.

De l’autre côté, les boutiques sont toujours fermées en Belgique jusqu’au 13 décembre et en France, la réouverture est prévue ce samedi 28 novembre , mais le «Black Friday» est postposé au 4 décembre prochain.

«Ce n’est pas seulement le week-end du Black Friday, c’est aussi le dernier week-end avant la Saint-Nicolas», souligne Anne Darin Jaulin, directrice de l’UCVL. La capitale connaît ces dernières semaines un afflux de chalands, un phénomène lié aux restrictions sanitaires à l’étranger , mais aussi selon Mme Darin-Jaulin au télétravail qui décale certains passages aux week-ends. «Notre avantage, c’est qu’on est à ciel ouvert», ajoute encore la responsable.

«Nous ne nous attendons pas à un énorme flux de Français était donné qu’Emmanuel Macron a annoncé la réouverture des magasins en France pour samedi», explique Manu Konsbruck, directeur de La Belle Etoile, à Bertrange.

Nous voulons laisser nos galeries non encombrées afin d’optimiser le flux de circulation

Manu Konsbruck,  Directeur,  La Belle Etoile

Pas de nocturne vendredi

La crise sanitaire a poussé le centre commercial à revoir sa copie: aucune animation ni exposition n’est prévue: «Nous voulons laisser nos galeries non encombrées afin d’optimiser le flux de circulation». Et si l’an dernier les portes du complexe étaient restées ouvertes jusqu’à minuit, il fermera à 19h ce vendredi «afin de ne pas provoquer un grand rassemblement de gens supplémentaires tard le soir».

Idem au centre City Concorde où outre la fermeture précoce, la direction prévoit une batterie de mesures à savoir un renfort dans l’équipe d’entretien, un système de nettoyage des mains courantes via des lampes UV, des purificateurs d’air dans les ascenseurs, des groupes de ventilation à 100% d’air neuf et leur désinfection sans oublier un briefing du personnel de sécurité et de vente aux mesures de sécurité avec un rappel régulier des recommandations, énumère son directeur Max Koster.

«Le City Concorde rappelle que nous devons tous être solidaires. Il est important que les résidents luxembourgeois achètent localement pour soutenir les commerçants du pays et évitent de faire leurs achats de Black Friday sur de grands sites de vente en ligne internationaux», insiste son directeur.

Plus au Nord, les Knauf Shopping Center – proches de la Belgique – maintiennent leurs horaires d’ouverture sans animations.

Animations maintenues à la Cloche d’Or et au Kirchberg

Les centres commerciaux Auchan de la Cloche d’Or et du Kirchberg prévoient quant à eux des animations «malgré la morosité du contexte sanitaire», mais leur propriétaire Ceetrus Luxembourg assure qu’elles sont «adaptées, privilégiant la sécurité et la générosité, à l’animation événementielle».

Au Kirchberg Shopping Center, un «escape game» à ciel ouvert et un TikTok challenge avec Saint-Nicolas sont annoncés durant le week-end. Au Cloche d’Or Shopping Center, une tombola, des concours et animations ponctuent le programme.

L’exploitant précise avoir renforcé ses protocoles d’hygiène et de sécurité tandis que ses deux centres sont équipés d’une technologie de comptage de présence. «Avec ce système, nous vérifions en temps réel et à tout moment que le nombre de clients par m2 ne dépasse pas les seuils fixés par les autorités», insiste Ceetrus.

Vendredi, ses deux centres sont ouverts jusqu’à 21h, soit deux heures de plus que leurs concurrents de Bertrange.

«Une heure ou deux de plus pendant l’année, ce n’est pas cela qui va sauver cette année malheureusement si triste», commente Konstantin Kiermeier, président de l’Association des commerçants du centre commercial de la Cloche d’Or. «Nous n’avons pas du tout apprécié que dans un premier temps, le centre commercial veuille ouvrir jusqu’à 22h», ajoute-t-il.

Reste que le shopping de Noël devrait se poursuivre au-delà du «Black Friday» puisque les boutiques et centres commerciaux du pays seront ouverts tous les dimanches jusqu’à la fin de l’année.