PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Cryptos

BitMex confie à Tokeny son «jeton de fidélisation»



Luc Falempin apporte la technologie de Tokeny Solutions au jeton de fidélisation de BitMex. (Photo: Eva Krins/Maison Moderne/archives)

Luc Falempin apporte la technologie de Tokeny Solutions au jeton de fidélisation de BitMex. (Photo: Eva Krins/Maison Moderne/archives)

BitMex, la plateforme de trading d’actifs digitaux, hébergée aux Seychelles et interdite aux États-Unis, a annoncé ce jeudi avoir confié à la fintech luxembourgeoise Tokeny le soin de lancer son BMEX token, une sorte de jeton de fidélisation.

«De nombreuses plateformes ont eu des soucis ces dernières années parce que la réglementation évolue et que les réglementations ne sont pas tellement harmonisées entre les pays. BitMex est un acteur sérieux, avec de nombreux clients institutionnels et il s’adapte pas à pas aux nouvelles règles et réglementations. De mon point de vue, c’est un échange réputé.» Pour le CEO de Tokeny, Luc Falempin, c’est «circulez, il n’y a rien à voir».

Fondé en 2014 par Arthur Hayes, Samuel Reed et Ben Delo, BitMex a été l’un des premiers échanges de cryptomonnaie sur le marché à commencer à proposer des produits dérivés ou des accords permettant à ses détenteurs d’acheter ou de vendre un actif à une date et un prix spécifiques. En août, elle a accepté de payer 100 millions de dollars pour éteindre les poursuites au civil.

Il était reproché à la plateforme, désormais interdite aux ressortissants américains, de ne pas en faire assez en termes de lutte contre le blanchiment, de KYC et – probablement ce qui a le plus dérangé les autorités américaines – d’avoir proposé ses services aux États-Unis sans être enregistrée. Ses dirigeants, qui ont dû payer des cautions en dizaines de millions de dollars, devraient se retrouver à la barre à l’automne prochain.

450 millions de tokens

Mais les autorités reconnaissent quand même que BitMex s’est mise en règle dans son communiqué du 10 août dernier . Rien ne s’oppose donc à ce que la start-up luxembourgeoise apporte son expertise technologique dans l’émission d’un token que nous baptiserons «de fidélisation».

Le BMEX token, dont 450 millions d’exemplaires seront émis d’ici cinq ans et dont 20% sont réservés aux équipes de BitMex, permettra de voir ses frais de trading réduits, de profiter d’offres promotionnelles, d’accéder à la BitMex Academy. Les 50.000 premiers nouveaux utilisateurs qui s’inscriront sur la plateforme et qui ont complété leur KYC avant le 31 janvier recevront non seulement 5 tokens BMEX, mais également 10 tethers (USDT). Cette offre se cumule avec un bonus de 10 dollars à l’inscription.

«Nous avons choisi de nous associer à Tokeny – l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la technologie de tokenisation – pour nous guider dans le développement et l’émission de BMEX de la manière la plus sécurisée possible. Tokeny a de solides antécédents de collaboration avec les principaux acteurs de la cryptographie pour rationaliser le processus d’émission de jetons, et nous sommes heureux de les avoir intégrés pour soutenir le lancement de BMEX», a commenté le CEO de BitMex, Alexander Höptner.

Depuis 2017, Tokeny, soutenu par Euronext, a tokénisé plus de 28 milliards d’euros d’assets.