BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

BIMCONSULT

Le BIM Made in Luxembourg



294432.jpg

Mehdi Halal, CEO de BIMConsult et BIM Manager (Photo : BIM Consult)

Avec le lancement en 2015 d’une stratégie nationale pour l’implémentation du « Building Information Modeling » (BIM) au Luxembourg, de plus en plus d’entreprises et d’institutions se tournent vers ce nouveau processus de travail révolutionnaire. Mehdi Halal, CEO de BIMConsult et BIM Manager, revient sur cette évolution majeure dans le pays.

« En tant qu’entreprise spécialisée dans le BIM Management depuis plusieurs années, BIMConsult a naturellement fait partie des spécialistes ayant contribué au déploiement du processus BIM au Luxembourg. En agissant à la fois sur le terrain, auprès de nos clients, et au niveau institutionnel, nous avons ainsi pu être les témoins privilégiés de l’ascension du BIM dans le pays ces dernières années.

Si nous comparons le Luxembourg à ses voisins, nous constatons que les marchés français et belges ont intégré le BIM dans leurs projets depuis plus longtemps. Mais aujourd’hui, cette avance s’amenuise. Grâce à sa petite échelle, le Luxembourg favorise une diffusion du savoir bien plus rapide par l’effet de bouche-à-oreille. La volonté de se mettre à jour et de suivre l’actualité des nouvelles méthodes de travail, dont le BIM, y est beaucoup plus présente. Cette mise à niveau continue est essentielle pour rester compétitif...

Aujourd’hui, nous observons une véritable prise de conscience et une envie croissante de travailler en BIM au Luxembourg, aussi bien sur des projets publics que privés. Le BIM gagne en notoriété et il va sans dire que les événements qui lui sont dédiés, tel que BIMLUX, y contribuent grandement.

Par ailleurs, le BIM évolue et c’est pourquoi nous sommes en veille permanente afin de répondre au mieux aux besoins de nos clients et partenaires. La manière dont nous appréhendons le BIM aujourd’hui n’est pas celle d’hier, et nous avons à cœur de rester au plus près des exigences du marché, notamment en développant nos propres outils en BIM. Par exemple, nous avons créé des fiches EIRs et TIDPs personnalisées et adaptées aux exigences de la Maitrise d’Ouvrage et de la Maitrise d’Œuvre de la Grande Région. Elles ont pour objectif de faciliter l’échange d’informations entre les différents membres d’un projet et, in fine, de contribuer, à leur humble échelle, à faire du BIM le processus collaboratif qu’il aspire à être.

La manière dont nous appréhendons le BIM aujourd’hui n’est pas celle d’hier 

Mehdi Halal,  CEO,  BIMConsult et BIM Manager

Nous ne faisons pas du BIM pour faire du BIM, mais bien parce que chacun a de réels bénéfices à en tirer ! Une fois que les informations sont ajoutées à la maquette, elles ne demandent qu’à être exploitées. Il sera par exemple possible de générer très rapidement des bordereaux de soumission...

Dans un horizon proche, grâce à l’harmonisation des méthodes et outils BIM, je suis convaincu que nous assisterons à l’émergence d’un processus BIM standardisé à l’échelle du Luxembourg et la question de passer ou non au BIM ne se posera plus. Le Luxembourg a effectué des avancées conséquentes en ce sens et même s’il reste du chemin à faire vers une nation BIM Ready, nous nous en rapprochons chaque année ».

Plus d'informations sur www.bimconsult.lu .