PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Résultats semestriels

BGL BNP Paribas progresse malgré le coronavirus



Les différents métiers du groupe semblent avoir bien résisté à la crise sanitaire, à l’exception du Wealth management qui a pâti de la chute des marchés boursiers au 1er trimestre. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne) 

Les différents métiers du groupe semblent avoir bien résisté à la crise sanitaire, à l’exception du Wealth management qui a pâti de la chute des marchés boursiers au 1er trimestre. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne) 

Le résultat net du groupe a tutoyé les 200 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année, une hausse de 9% par rapport à juin 2019.

La crise sanitaire du coronavirus n’a pas fait vaciller BGL BNP Paribas : au premier semestre, son résultat net a atteint 199,5 millions d’euros, soit 9% de plus qu’au 30 juin 2019, annonce ce vendredi le groupe.

Celui-ci a vu son produit net bancaire croître de 5% à 792,6 millions d’euros, aidé par «une dynamique commerciale soutenue dans les différents domaines d’activité jusqu’à mi-mars 2020», renseigne un communiqué de presse.

Ainsi, la Banque de Détail et des Entreprises affiche des encours moyens de crédit en hausse de 10% et des dépôts en progression de 2%. Du côté du métier Wealth management, les encours moyens de crédits bondissent de 17%, mais les actifs sous gestion se contractent de 2%, reflet des turbulences rencontrées au premier trimestre de l’année sur les marchés financiers. Quant au Leasing international, les encours moyens de crédits se rétractent de 3% «du fait de la baisse de la nouvelle production au cours du 1er semestre».

Des liquidités en renfort

Si la présidente du comité exécutif de BGL BNP Paribas et responsable pays du groupe BNP Paribas au Luxembourg ne commente pas les résultats financiers, Béatrice Belorgey insiste sur l’implication de son entreprise dans le contexte particulier de la pandémie de Covid-19: «Nous restons fortement impliqués pour aider à limiter les impacts économiques et sociaux de la crise et pour contribuer à une relance durable.» La banque aux étoiles affirme avoir accordé 5.275 moratoires sur les activités luxembourgeoises afin d’aider ses clients à faire face à des difficultés imminentes de trésorerie. Du côté des crédits, elle a octroyé 206 millions d’euros en partenariat avec l’Office du Ducroire Luxembourg ainsi que des prêts garantis par l’État pour un total de 22,6 millions d’euros.

Le groupe BGL BNP Paribas emploie 3.830 salariés au Luxembourg, selon les données du Statec. Ce qui en fait le 6 e plus gros employeur du pays .