ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

acquisition et expansion

Betic Ingénieurs-Conseils rejoint VK Architects & Engineers



De gauche à droite: Paul Corbeel, Dirk Slabbinck, Gilles Christnach, Alain Bossaer, Karel Verhaeghe, David Determe. (Photo: Marie De Decker)

De gauche à droite: Paul Corbeel, Dirk Slabbinck, Gilles Christnach, Alain Bossaer, Karel Verhaeghe, David Determe. (Photo: Marie De Decker)

Info Paperjam – Le bureau luxembourgeois de techniques spéciales Betic Ingénieurs-Conseils vient de conclure un accord cédant 100% de ses parts à VK Architects & Engineers, groupe international basé en Belgique.

Un des plus gros bureaux de techniques spéciales au Luxembourg, Betic Ingénieurs-Conseils, vient d’être acquis par VK Architects & Engineers, acteur majeur sur le marché de la construction belge, spécialisé dans le health care design, et regroupant également des savoirs en ingénierie technique et structure. «Notre volonté première est de pérenniser notre société», explique David Determe, co-CEO de Betic Ingénieurs-Conseils. «En réalisant cette fusion, nous nous ouvrons de nouvelles perspectives et l’introduction de nouveaux métiers qui n’existent pas encore au Luxembourg comme des compétences spécifiques en sécurité incendie, acoustique et ingénierie de façade», complète Gilles Christnach, co-CEO de Betic Ingénieurs-Conseils.

Nous nous sommes rendu compte que nous partagions des valeurs communes, que nous avons un ADN commun, avec des compétences partagées.
Dirk Slabbinck

Dirk Slabbinck,  executive officer,  VK Architects & Engineers

Une rencontre progressive

La rencontre entre les deux entités s’est faite il y a environ un an, à l’occasion du concours pour l’extension de l’hôpital au Kirchberg . Paul Corbeel, chief executive officer de VK Architects & Engineers, explique: «Nous sommes toujours à l’affut de nouvelles possibilités et nous étions en recherche active de nouvelles opportunités au Grand-Duché, dans une approche Buy & Build souple.»  Il faut savoir que depuis 2015, VK Architects & Engineers a réalisé une forte expansion avec l’acquisition des sociétés belges EDV Engineering & Consulting et Stedec Ingénierie, ainsi que de la société néerlandaise Infranea. «Nous avons d’abord beaucoup discuté avec les directeurs de Betic et appris à nous connaître», précise Dirk Slabbinck, executive officer. «Nous nous sommes alors rendu compte que nous partagions des valeurs communes, que nous avons un ADN commun, avec des compétences partagées, tout en pouvant apporter de nouveaux savoir-faire au Luxembourg.»

Pour autant, Betic conserve son autonomie et sa philosophie. «Gilles Christnach et moi restons à la direction de Betic. En parallèle, nous sommes entrés au comité de direction de VK Architects & Engineers», rassure David Determe. «Je suis dans le comité de direction opérationnel, et Gilles Christnach est dans le comité de direction Innovation.»

Il faut également préciser que l’actionnariat de VK Architects & Engineers est détenu à 60% par un fonds d’investissement, et les 40% restants sont répartis entre les actionnaires opérationnels, qui détiennent entre 1 et 10% des parts et dont font partie Gilles Christnach et David Determe. Les co-CEO de Betic détiennent ainsi à eux deux 5,25% des actions et peuvent par conséquent jouer un rôle significatif dans la direction du groupe VK Architects & Engineers.

Nous ne souhaitons pas changer le fonctionnement actuel de Betic.
Alain Bossaer

Alain Bossaer,  executive officer,  VK Architects & Engineers

Des nouveautés, mais dans la continuité

En ce qui concerne la gestion de l’équipe luxembourgeoise, les nouveaux directeurs se veulent rassurants. «Nous ne souhaitons pas changer le fonctionnement actuel de Betic», assure Alain Bossaer, executive officer de VK Architects & Engineers. «Les équipes vont continuer de travailler sur les projets en cours, tout en pouvant bénéficier au besoin des diverses expertises présentes au sein du groupe.»

Et à Karel Verhaeghe, CFO de VK Architects & Engineers, de compléter: «Il y aura certainement une mutualisation des bonnes pratiques, notamment en ce qui concerne les ressources humaines et le reporting des projets. Mais cela se passera plutôt par le transfert de ‘know-how’ que par des changements radicaux.»

Pour autant, cette acquisition présente un intérêt pour le secteur de la construction au Grand-Duché, car VK Architects & Engineers apporte de nouveaux savoirs et expertises qui ne sont pas encore présents au Luxembourg. Ils sont notamment leaders sur le marché du health care design ( la conception très spécifique des locaux dédiés à la santé, ndlr), un secteur qui ne va certainement pas faiblir dans les années à venir. «Le health care représente 40% de notre chiffre d’affaires et occupe plus de 100 personnes au sein de notre groupe, tous métiers confondus», détaille Paul Corbeel. «C’est un domaine dans lequel nous exportons également notre expertise puisque nous avons remporté des concours pour des projets en France, à Paris et à Lyon, ainsi qu’en Suisse.» En plus de cette spécificité, VK Architects & Engineers a une expertise en ingénierie de sécurité incendie, ingénierie acoustique et ingénierie de façade. De plus, l’intérêt pour la construction durable est aussi présent au sein du groupe, et une cellule de 12 personnes est dédiée à la réalisation des certifications BREEAM, DGNB et Well.

«Nous tenons toutefois à souligner que nous continuerons de travailler selon le principe de la maîtrise d’œuvre», assure Gilles Christnach. «Notre démarche n’est pas du tout agressive, et c’est la qualité qui est visée plus que la quantité», renchérit Paul Corbeel.

C’est quand tout va bien qu’il est possible de se poser les bonnes questions et d’envisager sereinement son avenir.
David Determe

David Determe,  co-CEO,  Betic Ingénieurs-Conseils

Une antenne dans le Nord

Dès maintenant, des projets sont en cours de réflexion. «Nous réfléchissons très concrètement à ouvrir une antenne dans le nord du Grand-Duché. Cela permettrait d’offrir de nouvelles possibilités pour la mobilité de certains de nos collaborateurs, tout en nous rapprochant géographiquement de certains de nos chantiers situés dans cette partie du pays, et d’intégrer de nouveaux collaborateurs germanophones», explique David Determe. «Nous y voyons aussi la possibilité de rapprocher nos équipes de chantiers ouverts à Liège et à Verviers», renforce Alain Bossaer. Des projets d’avenir donc, mais qui se font sans stress. «C’est quand tout va bien qu’il est possible de se poser les bonnes questions et d’envisager sereinement son avenir. Nous sommes dans cette situation, et nous aimons bien avoir toujours un coup d’avance. C’est pour cela que nous avons pris cette décision et ce tournant pour notre entreprise», conclut David Determe. Un changement dans la continuité, donc.