ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Résultats semestriels

Le bénéfice de SES en recul de 25%



256728.jpg

SES subit une importante pression sur ses marges dans le secteur de la vidéo. (Photo: Shutterstock)

SES vient d’annoncer des résultats en baisse pour la première partie de l’exercice 2019. Ils sont en ligne avec les prévisions, ce qui permet actuellement au titre de remonter.

Le groupe satellitaire luxembourgeois SES annonce ce vendredi une chute de son bénéfice de 25,7% pour  le premier semestre de l’exercice.  Il se monte à 169,2 millions d’euros contre 227,7 millions pour le premier semestre 2018.

Des résultats en ligne avec les annonces faites par l’entreprise, selon Steve Collar, son CEO. Sur Euronext Paris, ce vendredi à 11 heures, le titre s’apprécie d’ailleurs de près de 6%, aux alentours de 14,5 euros.

Le chiffre d’affaires est en recul d’à peine 2% à 961,6 millions, ce qui montre bien que le problème du groupe est avant tout lié à la pression sur les marges. Notamment dans le secteur de la vidéo.

Dans son communiqué, SES confirme que «l’environnement du marché de la vidéo reste difficile». Le chiffre d’affaires du secteur, qui représente deux tiers de l’activité, est en diminution de 8,8% à 603,8 millions d’euros.

Par contre, la division Networks poursuit sa croissance. Sur le semestre, le chiffre d’affaires a augmenté de 5% à 346,8 millions d’euros. Selon le groupe, cette hausse est liée à la bonne santé des activités «Gouvernement» (+7,9%) et «Mobilité» (+10,9%).

SES maintient ses prévisions

Le groupe précise encore maintenir ses objectifs annuels présentés en février dernier: un chiffre d’affaires entre 1,975 et 2,04 milliards d’euros et un Ebitda entre 1,22 et 1,265 milliards.

Le groupe a lancé quatre satellites dans sa constellation 03b le 4 avril dernier et en attend les premiers résultats au cours du second semestre. Il compte aussi sur l’extension du business dans la division Networks, notamment dans les segments «Maritime», «Aéronautique» et «Gouvernement».

Nous disposons d’une bonne visibilité sur notre chiffre d’affaires futur dans les divisions Vidéo et Networks.

Steve Collar,  CEO ,  SES

Dans le communiqué, Steve Collar se montre optimiste pour la fin de l’exercice: «Nous avons déjà assuré 90% des revenus attendus pour 2019 et nous disposons d’une bonne visibilité sur notre chiffre d’affaires futur dans les divisions Vidéo et Networks.»

Concernant les négociations sur la cession d’une partie du spectre de la C-Band aux États-Unis, revendiquée par les opérateurs télécoms pour développer la 5G, il estime «qu’il y aura des résultats à présenter à l’automne». Bien négocié, ce contrat pourrait rapporter gros.

Les résultats du premier semestre 2019 (en millions d’euros)

Chiffre d’affaires : 961,6 (-2%)

Ebitda : 584,5 (-5,9%)

Bénéfice opérationnel : 216,2 (-22,1%)

Bénéfice net : 169,2 (-25,7%)