PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Résultats annuels

Bénéfice en hausse pour Deutsche Bank Luxembourg



Frank Rückbrodt, le nouveau chief country officer Luxembourg pour Deutsche Bank, entend poursuivre la stratégie de transformation de la banque. (Photomontage: Maison Moderne. Photos: Deutsche Bank; Romain Gamba/archives)

Frank Rückbrodt, le nouveau chief country officer Luxembourg pour Deutsche Bank, entend poursuivre la stratégie de transformation de la banque. (Photomontage: Maison Moderne. Photos: Deutsche Bank; Romain Gamba/archives)

Frank Rückbrodt, nouveau responsable de Deutsche Bank Luxembourg, se félicite d’avoir pu sortir d’une année de pandémie avec un bénéfice net en progression. Il se montre également optimiste pour l’année 2021, qui a connu un début prometteur.

Malgré la situation de pandémie au cours de l’année 2020, Deutsche Bank Luxembourg annonce un résultat net en progression de 4%. Il passe de 88 millions à 91 millions d’euros. «2020 a été une année difficile, mais qui nous a permis de connaître le succès», commente Frank Rückbrodt, chief country officer Luxembourg depuis le 1 er janvier de cette année .

Il ne prend donc pas pour lui la paternité de ce succès, mais l’explique quand même par «l’efficacité de la stratégie de transformation que nous déployons depuis cinq ans». Il précise d’ailleurs que cette volonté de transformer se poursuivra.

Au cours de l’année 2020, les prêts et avances aux clients privés internationaux, aux entreprises et clients institutionnels ont augmenté de 11%, à 13,7 milliards d’euros. Dans l’activité Corporate banking, les prêts ont augmenté de 8% sur le même exercice pour atteindre 36,2 milliards.

Par contre, en raison de la pandémie, les provisions pour risque nettes sont passées, en un an, de 18 millions à 51 millions.

Le Luxembourg reste stratégique

Frank Rückbrodt, qui est également régional COO au niveau du groupe pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), confirme l’intérêt de la banque allemande pour ses activités grand-ducales. «Le Luxembourg fait, et restera, partie intégrante du groupe Deutsche Bank – cela a été souligné par des investissements précoces et importants dans sa plateforme informatique de ‘core banking’ ainsi que dans les ressources humaines – et son rôle est censé continuer à se développer au sein du groupe.»

Le Luxembourg affiche d’ailleurs la troisième performance au niveau du groupe en termes de bénéfices avant impôts. Avec un résultat de 408 millions, il arrive derrière l’Inde (446 millions) et l’Allemagne (459 millions).

Optimisme pour 2021

Pour 2021, le nouveau responsable de l’activité bancaire au Luxembourg se montre optimiste. «Nous restons convaincus que la demande de nos clients en termes de liquidités, de financement et de notre expertise restera stable, tout en demeurant vigilants et concentrés afin de réagir avec flexibilité à tout changement éventuel», observe-t-il.

Il pointe que le début de l’année 2021 a été prometteur. «Sur la base de notre force de capital et de liquidité, ensemble, avec notre attention sur la gestion des risques, nous ferons preuve de résilience et serons à nouveau en mesure de fournir un résultat qualitativement et opérationnellement satisfaisant cette année.»