ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Sur fond de tensions commerciales

Bénéfice divisé par deux pour Aperam



305240.jpg

Les tensions commerciales et les surcapacités chinoises ont pesé sur les exportations d’acier d’Aperam l’an dernier. (Photo: Shutterstock)

Le bénéfice d’Aperam a été divisé par deux, en 2019, principalement du fait des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, a-t-il annoncé ce mercredi matin à l’occasion de la publication des résultats.

«Au quatrième trimestre 2019, Aperam a été confronté aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création. Cela est dû à une pression sur les prix sans précédent, combinée à une forte contraction des volumes due à la guerre commerciale, qui a entraîné des volumes d’importation extrêmement élevés. Cette situation a été amplifiée par la précarité des conditions économiques en Europe et au Brésil», a expliqué le CEO d’Aperam, Timoteo Di Maulo, ce mercredi matin à la présentation des résultats annuels.

«Dans ce contexte, Aperam a réalisé un flux de trésorerie et des résultats solides qui démontrent la valeur du Leadership Journey® et comment ce programme a transformé Aperam au cours des dernières années. Pour l’avenir, nous prévoyons que l’environnement économique restera très difficile et que la pression concurrentielle très forte se poursuivra en 2020. Nous intensifions donc nos efforts pour accroître l’efficacité et gagner en compétitivité. Nous poursuivrons également nos efforts auprès de la Commission européenne afin de mettre rapidement en place des conditions de concurrence équitables.»

Du côté des chiffres, les expéditions d’acier ont baissé de près de 10% (9,4%) à 1.786 milliers de tonnes pour un chiffre d’affaires à 4,24 milliards d’euros et un Ebitda de 357 millions d’euros, contre 504 millions d’euros en 2018. La société a enregistré un bénéfice de 148 millions d’euros l’an dernier.

Le groupe a aussi annoncé ses objectifs environnementaux. «D’ici 2030 et par rapport à l’objectif de référence de 2015, Aperam s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de CO2 de 15%, de réduire la consommation d’énergie de 11%, de réduire l’absorption d’eau de 40%, de réduire les émissions de poussière de 70% et d’augmenter le recyclage des déchets à plus de 97%. Aperam est le producteur d’acier inoxydable le plus écologique du monde grâce à l’utilisation de charbon de bois provenant de nos forêts brésiliennes cultivées de manière durable et son mode de production européen basé sur des déchets d’acier inoxydable entièrement recyclables.»

Le groupe a annoncé le maintien du dividende à 1,75 euro par action et un programme de rachat de 3,8 millions d’actions.

Aperam a aussi fait part du départ de son directeur financier, Sandeep Jalan, en mai.