POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Plus tôt que prévu

La BCE pourrait relever ses taux dès juillet



Selon plusieurs médias, Christine Lagarde évoque désormais une hausse des taux d’intérêt dès juillet. (Photo: Xavier Lejeune)

Selon plusieurs médias, Christine Lagarde évoque désormais une hausse des taux d’intérêt dès juillet. (Photo: Xavier Lejeune)

Christine Lagarde a annoncé que la BCE pourrait relever ses taux d’intérêt dès le mois de juillet. Soit seulement quelques semaines après la fin de son programme d’achat d’actifs.

La hausse des taux d’intérêt se rapproche. Face à l’inflation toujours plus importante, le discours de la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a évolué progressivement. En février, elle restait sur sa position de taux directeurs bas, sans exclure une révision à la hausse . Ensuite, dans une intervention sur la chaîne télévisée américaine CNBC le 22 avril, elle a confirmé que la BCE devrait mettre un terme à son programme d’achat d’actifs (APP) au début du troisième trimestre et rehausser ses taux avant la fin de l’année.

Cela pourrait arriver plus tôt. Citée par plusieurs médias, elle évoque désormais seulement «quelques semaines» entre la fin de son APP et la hausse des taux. Qui tomberait alors dès le mois de juillet.

C’est ce que planifiaient déjà les «faucons» à la BCE, surnom donné aux partisans d’une politique monétaire restrictive face à l’inflation élevée . Elle atteint un taux annuel de 7,5% en avril en zone euro, selon les derniers chiffres d’Eurostat . Bien loin des 2% visés par la BCE à moyen terme.

«Après la première hausse des taux, le processus de normalisation sera progressif», a ajouté Christine Lagarde. Ce qui peut laisser présager d’autres hausses de taux à venir après la première en juillet.

L’institut monétaire prévoit une réunion de politique monétaire le 9 juin à Amsterdam, et une autre à Francfort, le 21 juillet.