PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Soutien à l’économie

La BCE a déjà prêté plus de 1.300 milliards aux banques



La BCE rémunère les banques pour lui emprunter de l’argent afin de soutenir l’économie réelle. (Photo: Shutterstock)

La BCE rémunère les banques pour lui emprunter de l’argent afin de soutenir l’économie réelle. (Photo: Shutterstock)

La BCE a prêté pour 1.310 milliards d’euros à taux négatif aux banques européennes pour soutenir l’économie. Un montant record qui s’ajoute aux autres programmes de soutien de l’économie de l’institution.

La Banque centrale européenne a accordé des prêts pour un montant record de 1.310 milliards d’euros à 742 banques dans le cadre d’un programme de TLTRO (targeted longer-term refinancing operations).

Ce vaste programme de prêts à taux négatif doit permettre aux banques d’injecter suffisamment de liquidités dans l’économie réelle en soutenant les ménages et les entreprises. Le taux négatif entend que la BCE paie les banques pour qu’elles assurent leur rôle. La première année, elles reçoivent une rémunération de 1% sur l’argent emprunté.

Doubler la mise

C’est la BCE elle-même qui a annoncé les chiffres. Ces liquidités viennent s’ajouter à un autre mécanisme de «quantitative easing» que l’institution de Francfort a mis en place en mars dernier.

Elle avait alors lancé un programme de rachat d’obligations étatiques et corporate pour 750 milliards d’euros . Une annonce qui avait permis de rendre confiance aux marchés, alors que les Bourses européennes étaient en train de s’effondrer.

Le 4 juin dernier, lors de la dernière réunion du conseil des gouverneurs, la BCE a gonflé son programme d’achats d’urgence pandémique (PEPP) de 600 milliards d’euros et l’a prolongé jusqu’en juin 2021. Il s’élève donc désormais à 1.350 milliards d’euros.