ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Récompenses

Les Bauhärepräis OAI 2020 sont remis



À l’occasion d’une cérémonie, les Bauhärepräis OAI 2020 ont été remis à la Philharmonie. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

À l’occasion d’une cérémonie, les Bauhärepräis OAI 2020 ont été remis à la Philharmonie. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

C’est à l’occasion d’une cérémonie à la Philharmonie que les Bauhärepräis OAI 2020 ont été remis ce lundi 21 septembre. Ces prix visent à récompenser, tous les quatre ans, les maîtres d’ouvrage qui sont parvenus à faire valoir une architecture, une ingénierie et un urbanisme de qualité contribuant ainsi à la promotion de la culture du bâti.

L’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils (OAI) organise, tous les quatre ans, le concours Bauhärepräis qui récompense la relation fructueuse entre un maître d’ouvrage et l’équipe conceptrice d’un projet architectural. Ces prix saluent donc le soutien à la qualité architecturale et de conception d’un projet qui s’inscrit ainsi dans une démarche durable et aide à promouvoir la culture du bâti, tout comme à «contribuer au débat sociétal sur le vivre-ensemble», précise Pierre Hurt, directeur de l’OAI. «Il ne faut pas non plus oublier l’importance de l’économie circulaire dans les projets», a rappelé Jos Dell, président de l’OAI, «tout comme de continuer à faire de la culture du bâti un élément-clé de la politique, ce que l’OAI n’a de cesse de répéter depuis 2005».

Les prix sont répartis en neuf catégories qui couvrent l’ensemble des prestations des cinq professions de l’OAI. Au total, 257 dossiers ont été soumis au vote d’un jury indépendant de l’OAI coprésidé par Semiray Ahmedova et Lorenz Bräker, et composé de 12 professionnels et personnalités de la scène politique et culturelle.

Cette 6e édition a été célébrée à l’occasion d’une soirée de remise des prix organisée à la Philharmonie de Luxembourg, qui avait lieu également dans le cadre des 30 ans de l’OAI.

Et les lauréats sont…

Au total, neuf catégories sont déterminées et complétées par sept prix spéciaux, dont voici les lauréats:

Cat. 1 : Logement individuel: maisons unifamiliale, jumelée ou en bande

Lynette et Johan Dackner pour la Maison «D» .  

Hervé Sybertz pour la Maison Sybertz

Cat. 2: Logement collectif (à partir de 3 unités)

Ville de Luxembourg pour le Logement social et intergénérationnel

Cat. 3: Aménagement intérieur (maison, magasin, administratif...)

Pas de lauréat. Pour cette catégorie, le jury a expliqué que «tous les projets soumis étaient de grande qualité mais qu’aucun ne s’est vraiment détaché des autres. C’est pour cela qu’il n’y a pas de lauréat.»

Cat. 4: Bâtiment à vocation commerciale/artisanale/industrielle

Marc Wagener pour le restaurant Lakeside

Cat. 5: Bâtiment à vocation administrative/lieu de travail/santé

Administration des bâtiments publics pour l’Hôtel St Maximin

Cat. 6: Bâtiment à vocation éducative/culturelle/sportive

Commune de Kopstal pour le hall sportif de Bridel

Commune de Schuttrange pour la crèche am Bongert

Cat. 7: Ouvrages d’art/Infrastructures

Luxenergie pour le silo à pellets

Cat. 8: Aménagement du territoire/Urbanisme/Espaces paysagers

Fonds Belval pour les aménagements urbains de la terrasse des Hauts Fourneaux

Cat. 9: Équipements techniques, énergétiques (solution innovante/intégration réussie/...)

Commune de Bettembourg pour la Centrale de cogénération

Le Prix spécial du jury (MO Public) a été attribué au Fonds Belval pour le Luxembourg Learning Centre 

Le Prix spécial du jury (MO Privé) a été attribué à ASARS Constructions pour la résidence Diamant   

Le prix spécial Courage du maître d’ouvrage a été attribué à la Commune de Rosport Mompach pour le centre culturel et polyvalent 

Le prix spécial Patrimoine a été attribué au  Fonds du logement pour la rénovation de l’ancienne ferme Nelson à Colmar-Berg 

Une mention spéciale Patrimoine a été donnée à la Banque et caisse d’épargne de l’État, Luxembourg pour le projet 19 Liberté 

Le prix spécial Rénovation énergétique exemplaire a été décerné à Pit Seven pour le projet Mamerhaff

Le prix spécial Nouvelle forme d’habitat a été remporté par  Michèle Goerens pour le projet Holzmodulbau à Moutfort 

Le prix spécial Accessibilité revient à la Ville de Luxembourg pour l’ascenseur du Pfaffenthal 

À toutes ces récompenses s’ajoutent encore quatre Prix du public. Les 6.300 votes uniques ont permis de distinguer le projet de Oscar Gómez et Carolina Álamo pour le Prix coup de cœur des lecteurs du Wort et des auditeurs de RTL pour le logement individuel. Le projet de Codur a été récompensé par le Prix coup de cœur des auditeurs de RTL en logement collectif, et de Violant Tarrach pour l’aménagement intérieur.

Le public peut encore découvrir l’ensemble des projets soumis dans l’exposition organisée jusqu’au 5 octobre dans l’ancien Hôtel des Postes, rue Aldringen à Luxembourg. Des films sur les lauréats et les prix spéciaux avec des interviews des maîtres d’ouvrage sont disponibles sur le site du prix www.bhp.lu qui reprend également l’ensemble des informations sur les candidats à cette 6e édition du Bauhärepräis. Un livre rassemblant les 257 candidatures est à paraître fin octobre.