BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Mobilité électrique

Batteries: le défi de leur recyclage



Le marché de la mobilité électrique a connu une très forte croissance ces dernières années.  Designed by Freepik

Le marché de la mobilité électrique a connu une très forte croissance ces dernières années.  Designed by Freepik

Parallèlement à la croissance de la mobilité électrique, les modèles de batteries ne cessent de se diversifier. Dans ce contexte, les défis liés à leur collecte et leur recyclage sont nombreux pour les concessionnaires et revendeurs. Rencontre avec Andy Maxant, Directeur adjoint d’Ecotrel.

Monsieur Maxant, peut-on présenter l’ASBL Ecobatterien, proche d’Ecotrel, ainsi que ses missions?

Nous devons pour cela revenir quelques années en arrière. Dans les années 1990, les poubelles étaient placées devant la porte du domicile et collectées par des camions. Le principe de responsabilité élargie des producteurs a ensuite fait son apparition. Faisant reposer cette responsabilité sur les fabricants et vendeurs, ce principe a dans un premier temps concerné les emballages, avant de s’étendre au début des années 2000 aux VHU (véhicules hors d’usage) et enfin aux déchets d’équipements électriques et électroniques. Suite à l’évolution du cadre légal, plusieurs acteurs se sont réunis afin de créer Ecotrel et ainsi faciliter la gestion de ce type de déchets. Une réglementation similaire a ensuite vu le jour, concernant cette fois les piles et accumulateurs (dont le nombre mis sur le marché en 2020 s’élève à 11,5 millions). Dans une même logique de pragmatisme, Ecotrel, la Fédération des artisans, la CLC et la FEDIL se sont réunis pour créer, en 2009, Ecobatterien.

Dans ce domaine, la législation a évolué. Nous parlions dans un premier temps de piles portables, de batteries automobiles et de batteries industrielles. Avec l’explosion de la mobilité électrique, un nouveau projet de règlement européen a vu le jour. Il fait apparaître, en marge de ces trois catégories, la notion de moyens de transport légers et de véhicules électriques et hybrides, créant ainsi une nouvelle catégorie à part.

Quels sont les défis liés à la croissance de la mobilité électrique et du nombre de batteries?

Nous avons observé l’an dernier sur le marché une forte demande pour ce type de mobilité, qu’il s’agisse de vélos électriques ou de ces fameux moyens de transport légers: Overboard, trottinette électrique ou gyroroue. Cet intérêt entraîne une adaptation des structures logistiques et systèmes de collecte car leurs batteries sont relativement lourdes et présentent des formes particulières.

Nous constatons également l’explosion des véhicules électriques et hybrides. La plupart des concessionnaires ont déjà mis en place des structures de reverse logistic (logistique inversée). Lorsqu’un utilisateur se rend au garage avec son véhicule afin de changer sa batterie, celle-ci est stockée dans un contenant et transportée auprès de recycleurs européens partenaires afin d’être traitée. Ces derniers sont malheureusement encore peu nombreux aujourd’hui et aucun n’est présent au Luxembourg en raison des faibles volumes de déchets.    

Dans ce contexte, quelles solutions Ecobatterien propose-t-elle?

En matière de moyens de transport légers, nous avons davantage affaire à des particuliers qui ont la possibilité de rapporter leur batterie dans les réseaux de collecte luxembourgeois officiels, les resources center. Pour eux, nous sommes en voie d’adapter nos fûts de collecte. Nous avons également mis en place des collectes sécurisées pour les batteries lithium qui présentent des risques d’explosion et d’incendie. Nous prévoyons pour celles-ci des contenants de différentes couleurs selon leur défectuosité et mettons en place certaines mesures pour éviter les contacts entre batteries et les risques d’incendie: isolation des pôles, présence de détecteurs de fumée, etc. Nous sommes parvenus ces dernières années à anticiper les problématiques liées à ce sujet.

Concernant les batteries de véhicules électriques et hybrides, nous apportons notre aide aux garagistes, concessionnaires et revendeurs ne disposant d’aucune solution via leur constructeur. Nous assurons pour eux la logistique, le transport de ces batteries dans des contenants sécurisés ainsi que le recyclage dans les règles de l’art grâce à nos partenaires dans les pays voisins.

Envie d’en savoir plus sur les solutions clés en main d’Ecobatterien? Rendez-vous sur leur site